OL : Peter Bosz viré de Lyon, la danger rôde !

OL : Peter Bosz viré de Lyon, la danger rôde !

Icon Sport

Peter Bosz termine sa première saison comme entraîneur de l'Olympique Lyonnais. Et pour l'instant, il n'est pas acquis à 100% qu'il sera toujours là à la reprise de la Ligue 1. Loin de là même.

Qui sera installé sur le banc de l’Olympique Lyonnais au Groupama Stadium lors du premier match de la saison 2022-2023 de Ligue 1 ? Bien malin qui peut assurer à cet instant que ce sera bien Peter Bosz, qui il y a un an avait succédé à Rudi Garcia, lequel avait laissé l’OL à une place européenne. Ce ne sera pas le cas cette fois, et contre attente, Jean-Michel Aulas semble vouloir laisser les clés de son club au technicien néerlandais malgré une saison ratée de A à Z. Le président de Lyon l’a dit, il est favorable à ce que l’ancien coach du PSV continue sa mission, et cela tombe bien, ce dernier veut lui aussi rester et enfin prouver ses qualités. Les portes de l’Ajax Amsterdam, où son nom circulait, ayant été refermées, puisqu’Alfred Schreuder a été nommé pour remplacer Erik ten Hag, Bosz mise évidemment sur l’OL. Mais l’inverse n’est peut-être pas certain à 100% comme l'a confié un journaliste proche du club rhodanien.

Peter Bosz ne doit pas rater la fin de saison avec Lyon

Sur la chaîne du quotidien sportive, Hervé Penot a évoqué le cas Peter Bosz, et il a reconnu qu’il ne fallait jurer de rien. « En interne, il y a deux personnes qui sont importantes à Lyon, ce sont Jean-Michel Aulas et Vincent Ponsot. Et eux, ils apprécient Peter Bosz. Maintenant, il va y avoir une réflexion. Il y a trois semaines, Jean-Michel Aulas était affirmatif en disant « Bosz sera l’entraîneur la saison prochaine ». Mercredi, lors de sa conférence de presse, il l’était un petit peu moins en disant qu’il faudrait en parler aux nouveaux actionnaires, même si ce n’est pas eux qui décident. Je crois savoir qu’il n’a pas assuré non plus qu’il sera encore l’entraîneur de Lyon l’année prochaine. Les deux derniers matchs, ils pourraient peser dans la balance, car si Lyon perd à domicile et à Clermont, là ça pourrait être compliqué », prévient le journaliste qui suit l’actualité de l’Olympique Lyonnais. Peter Bosz va donc devoir patienter encore un peu avant de réellement avoir des certitudes, et pas uniquement en attendant la venue des nouveaux actionnaires attendus avant la fin du mois de mai.