OL : Peter Bosz critiqué, ils prennent ce risque XXL

OL : Peter Bosz critiqué, ils prennent ce risque XXL

Icon Sport

Depuis qu'il a signé à l'Olympique Lyonnais, et avant même le premier match de l'OL, Peter Bosz est sur un piédestal. Mais après le derby, quelques critiques ont commencé à poindre.

Il y a des entraîneurs qui ont la carte et ceux qui ne l’ont pas. Et ces dernières saisons, du côté de l’Olympique Lyonnais ceux qui occupaient ce poste ne l’avaient pas. Mais en signant Peter Bosz à la place de Rudi Garcia, Jean-Michel Aulas et Juninho ont fait le bonheur des supporters rhodaniens, et notamment les plus influents, lesquels se sont enthousiasmés de la venue de l’entraîneur néerlandais, libre de tout contrat depuis son limogeage en mars dernier par Leverkusen. Adepte d’un jeu offensif et d'une rigueur tactique, le technicien de 57 ans a des choix affirmés et du côté du Groupama Stadium on se délecte de cela. Ajoutez à cela un mercato qui a connu un final spectaculaire avec les signatures de Xherdan Shaqiri, Emerson et Jérôme Boateng, et vous obtenez un vrai engouement autour de cet OL version Peter Bosz. Et même si les débuts ont été plutôt timides, ce sont les joueurs, et eux seuls, qui ont été pointés du doigts depuis que le Championnat de Ligue 1 a commencé.

Peter Bosz a une image en or à Lyon

Mais après le nul concédé par l’Olympique Lyonnais à Geoffroy-Guichard dans le derby face à l’AS Saint-Etienne, quelques critiques sont sorties sur les réseaux à l’encontre de Peter Bosz. « On a le droit d’avoir un avis ou faut à chaque fois lui lécher les boules ? Non parce que clairement l’immunité diplomatique c’est drôle mais la réalité c’est mieux. Ce soir c’est SON échec point barre », « Depuis le début de saison, ça vous démange de dire "#Bosz ne doit pas être critiquer" mais tant aimé qu'il est, même avec 1 beau jeu proposé, il ne résistera pas à la réalité des points en continuant à encaisser 1,5 buts par match et ce ne sera pas à cause des supporters », « Je ne vois pas pourquoi on accepté des "si" avec Bosz et pas avec les autres. Il faut avoir la même exigence avec tous. Une qualité d'un coach est aussi de tirer le meilleur avec ce qu'il a », et ce ne sont pas des messages isolés sur les réseaux sociaux.

Bien évidemment, face à ces critiques, les fans de Peter Bosz, et ils sont toujours majoritaires sur internet, sont montés au créneau : « Qd tu fais une vraie révolution, avec un coach exigeant tactiquement/physiquement, oui il faut lui laisser au - 5 mois, imo c'est une évidence. Kovac disait un truc du genre qu'il faut 6 mois à un coach pour imposer sa patte. Alors Bosz dans notre contexte, lui laisser 5, c'est rien », « Après 3 mois de travail au club et près d'une dizaine de matchs officiels, le bilan de Peter Bosz est (très ?) positif. Tout n'est pas parfait, il a sa part de responsabilité dans nos échecs, mais aussi et surtout dans nos succès . L'avenir dira lequel des deux camps avait raison, Jean-Michel Aulas et Juninho étant, eux, toujours aussi satisfaits de leur entraîneur, ce qui est l'essentiel. Car à l'Olympique Lyonnais comme ailleurs, les conseilleurs ne sont pas les payeurs et à la fin de la saison l'OL devra avoir son ticket (rémunérateur) pour la Ligue des champions.