OL : Nicolas Tagliafico fâche Lyon au mercato !

OL : Nicolas Tagliafico fâche Lyon au mercato !

Icon Sport

A la recherche d’un latéral gauche au mercato, l’OL fait de Nicolas Tagliafico sa priorité, mais peine à conclure la signature de l’Argentin.

Après avoir laissé filer Tyrell Malacia à Manchester United, l’Olympique Lyonnais va-t-il rafler la mise dans le dossier Nicolas Tagliafico ? La question se pose toujours, malgré l’accord trouvé il y a presque quinze jours entre l’OL et l’Ajax Amsterdam pour un transfert à hauteur de 4 millions d’euros. Bruno Cheyrou pensait avoir fait le plus dur en se déplaçant en personne en Argentine afin de convaincre Nicolas Tagliafico, plutôt réceptif au discours du dirigeant lyonnais. Mais à en croire les informations du média néerlandais Voetbal International, le latéral gauche de l’Ajax Amsterdam n’a toujours pas rendu de décision définitive aux décideurs rhodaniens, ce qui a le don de les agacer. Face aux hésitations de Nicolas Tagliafico, l’OL a pris le taureau par les cornes et a fixé un ultimatum au joueur de la sélection argentine.

L'OL impose un ultimatum à Tagliafico

Irrité par l’attitude de Nicolas Tagliafico, qui garde l’offre de l’OL sous le coude mais qui espère une proposition d’un club de Premier League ou de Liga, le club présidé par Jean-Michel Aulas a fait savoir au joueur et à ses représentants qu’ils avaient jusqu’à ce week-end pour rendre leur décision. Sans réponse de la part de Nicolas Tagliafico après la date butoir de dimanche, l’Olympique Lyonnais pourrait abandonner cette piste de manière définitive. Ce qui serait tout de même un sacré coup dur pour Peter Bosz, qui s’imaginait avec Tyrell Malacia dans son effectif et qui avait trouvé un plan B de luxe avec Nicolas Tagliafico. Dans le cas où cette deuxième piste viendrait à échouer, l’entraîneur de l’OL pourrait se crisper. Reste à connaître les plans de secours de Lyon, qui a activé une « grosse » piste pour combler l’éventuel refus de Tagliafico selon Foot Mercato. Ces derniers jours, le nom de Quentin Merlin (FC Nantes) a beaucoup circulé, mais les Canaris exigent au moins 10 millions d’euros pour lâcher leur international espoirs français.