OL : Mohamed Bahlouli perd son pari en Italie

OL : Mohamed Bahlouli perd son pari en Italie

Icon Sport

Parti de l’Olympique Lyonnais à l’été 2018, le club rhodanien refusant de lui offrir un contrat professionnel, Mohamed Bahlouli n’est pas parvenu à percer en Italie. Le milieu offensif a fini par rompre son contrat avec la Sampdoria Gênes.

Début de carrière difficile pour Mohamed Bahlouli. Considéré comme un espoir de l’Olympique Lyonnais, le milieu offensif avait préféré tenter sa chance de l’autre côté des Alpes. Ce n’était visiblement pas la meilleure décision puisque le petit frère de Farès Bahlouli, actuellement au Metalist Kharkiv en deuxième division ukrainienne, n’a jamais réussi à s’imposer à la Sampdoria. Le club de Gênes l’a en effet prêté à eux reprises à Cosenza en Serie B, où l’ancien Gone n’a pas vraiment convaincu.

Résultat, trois ans après son arrivée en Italie, Mohamed Bahlouli a accepté la rupture de son contrat qui devait expirer en juin 2023. « La Sampdoria annonce avoir résilié après consensus le contrat économique relatif aux droits du joueur Mohamed Rayane Bahlouli », peut-on lire dans le communiqué publié par le pensionnaire de Serie A sur son site officiel. Le milieu offensif de 21 ans se retrouve donc libre sur le marché des transferts, et dans l’attente de propositions pour relancer sa carrière. Une situation délicate sachant que le natif de Lyon n’a encore rien prouvé au haut niveau.

L’OL ne sera pas surpris

En cas d’offres concrètes, les clubs intéressés ne seront sans doute pas aussi huppés que la Sampdoria ou l’Olympique Lyonnais, qui n’avait pas jugé pertinent de lui offrir un contrat professionnel à ses 18 ans. « L’OL souhaite bonne chance à Mohamed et espère du fond du cœur qu'il réussisse mais il n'était pas possible à l'académie OL de lui proposer mieux qu'un contrat de stagiaire », s’était expliqué le président Jean-Michel Aulas sur Twitter. Au vu de la trajectoire du joueur, force est de constater que Lyon n’avait pas tort.