OL : Mercato et podium, dans cet ordre 

OL : Mercato et podium, dans cet ordre 

Après un premier match très inquiétant face à Brest (1-1) au Groupama Stadium, Peter Bosz a bien fait comprendre qu’il n’était plus vraiment l’heure de rigoler et que des renforts devaient venir dans chaque ligne.

Une pression mise aux dirigeants qui ne se concrétise pas par des arrivées une semaine plus tard. L’entraineur néerlandais devra donc faire avec le même groupe ce dimanche pour le match face à Angers. Un match comme un autre pour Peter Bosz, mais pas pour son adversaire du jour, Gérald Baticle. Ancien adjoint pendant 10 ans sur le banc de l’OL, l’ex-avant-centre va forcément avoir un pincement au coeur avant de retrouver l’équipe qu’il a accompagnée avec Rémi Garde, Hubert Fournier, Rudi Garcia, Sylvinho ou Bruno Genesio bien évidemment. 

Il connaissait le calendrier avant tout le monde

« Lorsque je suis arrivé ici, j’avais dit qu’on jouerait sans doute Lyon dans les trois premiers matches, parce que cela se passe souvent comme ça quand on quitte un club pour un autre. On y est, et ce sera particulier bien sûr. Il y aura du plaisir à tous les revoir, mais c’est le match qui m’intéresse. J’ai déjà vécu les choses comme ça lors de la 1re  journée à Strasbourg. C’est un club, un stade, où j’ai connu de bons moments dans ma carrière, mais à une demi-heure du coup d’envoi, je ne voyais même plus la Meinau. De la même façon, lors de la 4e journée (29 août), nous recevrons Rennes, entraîné par Bruno Genesio. Ce sera étrange de jouer contre lui, mais quand le match débutera, il n’y aura plus que mon équipe et une autre en rouge et noir sur le terrain », a prévenu Gérald Baticle dans les colonnes du Progrès, avant de se tourner sur la saison qui attend l’OL. Même si beaucoup de choses ont changé, l’ancien adjoint devenu chef de file a forcément un oeil attentif sur l’effectif lyonnais, et prédit une amélioration et une lutte avec les gros bras pour cette saison. 

« L’OL a une grosse équipe, qui jouera pour les trois premières places, j’en suis certain, car il y a beaucoup de qualité individuelle, mais elle est encore en rodage, avec des joueurs qui s’adaptent à une nouvelle méthode. Elle va se renforcer encore, et elle devrait être meilleure que contre Brest », a prévenu le coach du SCO d’Angers, pour qui Lyon sera un peu moins bon à prendre que lors de la première journée. Néanmoins, l’OL, qui a perdu Jean Lucas et Memphis Depay cet été, peine pour le moment à faire peur en Ligue 1.