OL : Marcelo, attention au piège pour Lyon !

OL : Marcelo, attention au piège pour Lyon !

Entre Marcelo et Lyon, le divorce a été brutal, mais désormais les deux camps doivent s'entendre car personne n'a rien à gagner à ce que ce clash entre l'OL et le défenseur brésilien s'éternise.

Il y a presque une semaine, après la débandade lyonnais à Angers, l’OL avait annoncé officiellement la mise à l’écart de Marcelo. « L’Olympique Lyonnais informe qu’à la suite de sa défaite à Angers et de l’analyse qui en a été faite par les parties prenantes de la Direction sportive et son entraîneur Peter Bosz, il a été décidé que son joueur Marcelo prendrait part à compter de ce jour aux séances d’entraînements du groupe PRO 2 composé par ailleurs de nombreux autres joueurs sous contrat professionnel et dirigé par Gueida Fofana et Jérémie Bréchet, sous la supervision permanente de Peter Bosz et de son staff ». Comme on pouvait le lire, le club rhodanien, évidemment très bien conseillé sur le plan juridique, avait bien fait comprendre que le groupe Pro 2 où était envoyé le défenseur brésilien comprenait d’autres joueurs professionnels et que Peter Bosz était le patron de tout cela. Car s’il s’agit clairement d’une sanction qui ne porte pas son nom, il est évident que Jean-Michel Aulas sait que Marcelo a lui aussi un avocat et que ce dernier défendra fermement les intérêts du footballeur brésilien.

L'OL et Marcelo, un divorce à l'amiable en cours de finalisation ?

Sur le site Olympique-et-Lyonnais.com, un avocat spécialisé souligne les dangers de cette procédure pour l’OL. « Soit le contrat de travail est suspendu car Marcelo a fait une faute grave, dans ce cas-là, il ne jouera dans deux aucune des deux équipes, soit elle ne l’est pas suffisamment et vous le faites jouer en National 2, mais il ne faut pas à ce moment-là que ça soit considéré comme une double sanction. Normalement, il doit s’exercer avec le groupe de Peter Bosz. Cette punition ne peut pas durer éternellement. Si vous l’envoyez en réserve pour son comportement, vous ne pouvez pas le sanctionner une deuxième fois pour les mêmes faits en rompant son contrat. C’est toute la nuance », explique Maître Vincent Durand. Bien évidemment, si l’on en croit les rumeurs qui circulent du côté du Groupama Stadium, l’Olympique Lyonnais et Marcelo négocient actuellement un accord pour une fin de contrat anticipée afin que le défenseur puisse rejoindre un autre club.