OL : Mandanda et une banane géante, l'accusation qui choque les Lyonnais

OL : Mandanda et une banane géante, l'accusation qui choque les Lyonnais

Photo Icon Sport

Les supporters lyonnais ne seront pas autorisés à soutenir leur équipe ce dimanche au Vélodrome. Une décision classique de la part des instances, mais l’une des raisons avancées interpelle à Lyon.

Dès le 23 octobre dernier, le Préfet des Bouches-du-Rhône a publié un arrêté interdisant la circulation et l’accès au Vélodrome aux supporters lyonnais. Comme à chaque fois, la Préfecture a justifié cette décision par la mobilisation des forces de l’ordre ou les antécédents des groupes de supporters, que ce soit lié de loin ou de près au match en question. L’une des raisons de l’interdiction de la venue des supporters lyonnais à Marseille est que… l’OM fête ses 120 ans. Mais cette fois-ci, une ligne a sauté aux yeux des supporters de l’OL, qui n’acceptent pas du tout cette accusation grave de la part des instances.

En effet, il est fait référence au 17 décembre 2017, avec la mention : « les supporters lyonnais ont exhibé une banane gonflable à l’attention du gardien de but marseillais ». De quoi soupçonner les supporters lyonnais d’un comportement raciste de bas étage à l’encontre de Steve Mandanda, ce que de nombreux supporters lyonnais démentent vivement. Ceux-ci assurent que la présence de cette banane, vue dans le top à d’autres rencontres que face à Marseille, permet la coordination des animations et des chants dans le virage et n’a aucun rapport avec la couleur de peau du gardien de l’OM.