OL : Lyon se défend d'avoir été minable avec l'Ukraine

OL : Lyon se défend d'avoir été minable avec l'Ukraine

Icon Sport

Tetê a fait plaisir aux supporters de l'Olympique Lyonnais vendredi contre Troyes. Mais selon la presse nord-américaine, le club de Ligue 1 n'a pas eu un comportement très digne au moment de négocier avec le club ukrainien de Donetsk.

Les affaires sont les affaires, et rien ne peut être légalement reproché aux dirigeants de l’OL. Mais à en croire le très sérieux New York Times, les dirigeants lyonnais n’ont pas hésité à s’asseoir sur un engagement donné pour réussir une bonne opération concernant la prolongation pour une saison de plus de Tetê, le milieu offensif brésilien qui évoluait au Shakhtar Donetsk. Après l’invasion de l’Ukraine par la Russie, et face à la situation du football professionnel dans ce pays, la FIFA avait autorisé les joueurs étrangers sous contrat avec des clubs ukrainiens de rejoindre temporairement une autre équipe. Cette possibilité était provisoire, mais satisfait du rendement de Tetê, l’Olympique Lyonnais voulait le recruter définitivement et avait donc négocié un transfert à hauteur de 15 millions d’euros avec Donetsk. Mais l’instance mondiale du football a finalement décidé de prolonger d’un an la possibilité accordée l’an dernier et l’OL a donc annulé son offre de transfert.

Lyon estime avoir été réglé avec le club ukrainien

A la place, le club de Ligue 1 serait revenu avec une proposition de 3 millions d’euros, Tetê ayant le mot final et plus Donetsk. « C'est ridicule. Ils nous donnent des cacahuètes. Ce n'est pas respectueux de la part de la FIFA ou des clubs. Ils ne parlent que de la famille du football. Mais dans la vraie vie, il n'y a pas de famille du football », a confié Sergei Palkin, directeur général du Shakhtar Donetsk dans le New York Times. Journaliste pour le média américain, Tariq Panja a tenté de donner la parole à l’OLympique Lyonnais, mais l’OL s’est contenté de « contester le récit des événements », mais n’a pas donné d’autres détails. Outre l’OL, Donetsk affirme que Fulham aurait eu un comportement similaire concernant Manor Salomon, l’attaquant israélien arrivé en Angleterre suite à la guerre en Ukraine. En attendant, Tetê est bien un joueur de l'Olympique Lyonnais.