OL : Lyon et le mercato, la phrase choc Peter Bosz !

OL : Lyon et le mercato, la phrase choc Peter Bosz !

L'Olympique Lyonnais tentera d'enchaîner une deuxième victoire consécutive en Ligue 1 à l'occasion de la réception de Strasbourg au Groupama Stadium. Peter Bosz estime que la saison de l'OL débute enfin.

 Le 27 août dernier, et après trois matchs très médiocres, l’Olympique Lyonnais avait enfin remporté son premier succès en Championnat cette saison, c'était à Nantes. Pas de chance pour l’OL, cet élan était aussitôt interrompu par la trêve internationale. Un peu plus de deux semaines plus tard, la formation de Peter Bosz va donc repartir au combat, et cela avec de nouveaux soldats, puisqu’entre temps le mercato s’est terminé, et Jean-Michel Aulas a « offert » quelques renforts de choix à l’entraîneur néerlandais avec les signatures de Shaqiri, Boateng et Emerson. Si face à Strasbourg, Lyon n’alignera probablement pas la totalité de ses renforts estivaux, Bosz avoue que le simple fait que le marché des transferts soit terminé a radicalement changé la donne du côté de l’OL.

Lyon a changé depuis la fin du mercato

Avant le match face aux Alsaciens, le technicien néerlandais a reconnu que l’ambiance avait totalement changé au sein du vestiaire lyonnais depuis le 1er septembre. « Je trouve qu’il y a plus de concentration. Peut-être parce que le mercato est terminé ? Ou peut-être parce qu’il y a des joueurs qui ont joué dans des très grands clubs et qui apportent quelque chose en plus ? C’est possible », constate Peter Bosz, qui espère que tout cela va contribuer à mieux faire appliquer sa stratégie. Car c’est une évidence, malgré de bonnes intentions, il y avait une certaine confusion en regardant les prestations de l'Olympique Lyonnais depuis le début de la saison de Ligue 1. Non pas que les joueurs soient opposés au schéma tactique et aux exigences de Bosz, mais c'est surtout une certaine incapacité à l'appliquer à 100% et pendant 90 minutes qui inquiétait. Avec un effectif désormais concerné en totalité, les soucis de transfert étant oubliés, Lyon devrait enfin décoller. Il n'est pas trop tard.