OL : Lyon et la L1, c’était trop costaud pour cet ancien Lyonnais

OL : Lyon et la L1, c’était trop costaud pour cet ancien Lyonnais

Photo Icon Sport

Longtemps à la recherche d’un milieu technique cet été, le directeur sportif Juninho aurait sûrement apprécié les qualités de Sergi Darder.

Pendant son passage à l’Olympique Lyonnais (2015-2018), le milieu de terrain avait fait admirer son habileté, mais sans jamais parvenir à s’imposer. En cause, les exigences physiques de la Ligue 1, son point faible. « C'est un championnat hyper difficile parce que très physique et avec beaucoup d'intensité, s’est rappelé Darder dans un entretien accordé à France Football. Bien jouer, c'est vraiment compliqué. Il y a peu d'espaces et de liberté, voire aucune dans certaines rencontres. »

Résultat, l’Espagnol n’a pu s’exprimer que trop rarement. « En partie parce que j'ai eu un peu de mal à m'adapter. Il y avait une concurrence énorme, avec Nabil (Fekir, ndlr), Tousart, Gonalons, Tolisso, Ferri... Ça faisait du monde au milieu. Ces joueurs-là sont plus physiques que moi, plus box-to-box, a-t-il comparé. J'ai fait au mieux pour me mettre à leur niveau et apporter ma touche technique. Je n'ai aucun regret, et j'ai pris beaucoup de plaisir à jouer à l'OL. »

Une question de profil ?

Pourtant, Darder refuse d’admettre que son profil n’était pas adapté à la L1. « Non. Même s'il est vrai que des profils comme le mien, on en trouve assez peu en France. Je suis un joueur dépendant du rendement de son équipe. Quand elle n'a pas le ballon, je souffre beaucoup et je peux passer au travers. Quand elle est bien, je peux m'exprimer et être meilleur parce que j'amène une qualité supplémentaire au jeu, une fluidité », a argumenté le milieu de l’Espanyol Barcelone, beaucoup plus à l’aise en Liga, un championnat qui correspond davantage à ses qualités.