OL : Lyon, climatiseur officiel du Vélodrome

OL : Lyon, climatiseur officiel du Vélodrome

Icon Sport

Ce dimanche 6 novembre, l'OL et l'OM se retrouvent pour un alléchant olympico au stade Vélodrome. Si les Marseillais ont l'avantage du terrain et au niveau du classement, ces dernières années, Lyon a eu des facilités pour s'imposer dans la cité phocéenne.

C'est un match sous haute tension et pression qui va se dérouler pour clôturer cette 14e journée de Ligue 1. L'OM, cinquième du classement accueille Lyon, seulement huitième de l'élite. Si Lyon reste sur deux victoires de suite, Marseille est dans une situation délicate avec l'élimination précoce en Ligue des Champions et une mauvaise dynamique en Ligue 1. Les Phocéens veulent absolument se relancer face au rival olympique. Néanmoins, ces dernières saisons, la réussite a été du côté des Lyonnais lors des confrontations entre les deux équipes, au stade Vélodrome. Sur les cinq dernières réceptions de l'OL, Marseille possède un bilan de 3 défaites pour une seule victoire dans son antre. L'année dernière, l'OL s'était déjà imposé 3-0 chez les Phocéens grâce à des buts de Castello Lukeba, Moussa Dembélé et Karl Toko Ekambi. Avec le retour d'Alexandre Lacazette, Lyon espère réitérer l'exploit.

Le Vélodrome, le deuxième stade de l'OL au XXIe siècle

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Olympique Lyonnais (@ol)

Au XXIe siècle, le Vélodrome a été une véritable forteresse pour les visiteurs. Avec quelques exceptions. Le PSG, depuis le rachat de QSI en 2011 a eu l'habitude de s'imposer dans les classiques, que ce soit au Parc des Princes ou à l'extérieur. Avec 9 victoires, le PSG est le club qui s'est le plus souvent imposé au Vélodrome, juste devant l'OL et ses huit succès à Marseille. Lyon parvient fréquemment à gâcher la fête à Marseille et espère une nouvelle fois, faire plier le rival. Igor Tudor est attendu au tournant après les résultats décevants de l'OM que ce soit en Ligue 1 ou sur la scène européenne, tout comme Laurent Blanc qui dirige son premier choc à la tête des Gones et qui a souvent battu Marseille avec Paris ou Bordeaux.