OL : Les joueurs accusés, le problème c’est eux !

OL : Les joueurs accusés, le problème c’est eux !

Icon Sport

La saison de l’OL a tourné à la catastrophe avec une élimination en quart de finale de l’Europa League et une huitième place décevante en Ligue 1.

Les résultats ne sont clairement pas à la hauteur des objectifs fixés en début de saison par Jean-Michel Aulas, ce qui fragilise automatiquement l’entraîneur Peter Bosz. Avant la victoire contre l’OM il y a une semaine, le président de l’OL a néanmoins conforté le Néerlandais. Mais la défaite de Lyon sur la pelouse de Metz, lanterne rouge de la Ligue 1, a forcément refroidi les dirigeants lyonnais. Il est désormais certain ou presque que l’Olympique Lyonnais ne se qualifiera pas en coupe d’Europe la saison prochaine, ce qui pourrait motiver Jean-Michel Aulas à changer d’entraîneur. Ce n’est pourtant pas la solution à tous les maux de l’OL selon Nicolas Puydebois, lequel a estimé dans l’émission Tant qu’il y aura des Gones sur Olympique & Lyonnais que les joueurs étaient également responsables de la situation.

Nicolas Puydebois accuse les joueurs de l'OL

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Olympique Lyonnais (@ol)

La preuve, Peter Bosz n’est pas le seul à s’être cassé les dents à l’OL. Hubert Fournier, Bruno Genesio ou encore Rudi Garcia peuvent en témoigner. « Il faut mieux cibler les profils de joueurs, l’état d’esprit. Il faut revoir la manière dont on recrute et les joueurs qu’on recrute. Les entraîneurs passent avec Fournier, Genesio, Garcia et Bosz qui avaient tous les 4 des philosophies différentes mais ça fait 5-6 ans qu’on fait le même constat. Pas de leaders, pas de charisme, pas de révolte, on se laisse vivre. Si ce ne sont pas les entraîneurs, il faut se pencher sur l’effectif. Il y a un ADN OL apparemment avec une culture de la gagne et il faut apporter à ces jeunes joueurs du centre, des joueurs qui ont un état d’esprit » a lancé Nicolas Puydebois, pour qui l’Olympique Lyonnais doit faire davantage attention à la mentalité des joueurs recrutés en période de mercato. Car pour l’ancien gardien de l’OL, ce ne sont pas les entraîneurs qui se succèdent qui sont les principaux responsables de la situation actuelle.