OL : Le Red Star se tape Lyon, c’est la douche froide

OL : Le Red Star se tape Lyon, c’est la douche froide

Icon Sport

Le tirage au sort des 16es de finale de la Coupe de France a offert une affiche de prestige au Red Star avec la réception de l’OL.

L’Olympique Lyonnais se déplacera au Stade Bauer début mars avec l’ambition de se qualifier pour les quarts de finale. Et tandis que l’excitation aurait pu gagner les rangs du Red Star à l’idée d’accueillir l’OL, ce n’est pas vraiment le cas au lendemain de ce tirage au sort. Interrogé par RMC, l’entraîneur francilien Vincent Bordot s’est félicité du coup de projecteur dont le Red Star va bénéficier grâce à cette affiche contre l’OL. Mais dans le même temps, l’entraîneur audonien regrette de ne pas être tombé sur une formation de National 2 voire de National 3 afin de maximiser ses chances de qualification pour les quarts de finale de la Coupe de France.

L’OL trop fort, le Red Star « mitigé »

« L’OL, c’est un super club. Médiatiquement, c’est important pour le Red Star par rapport à son projet de rénovation du stade et de construction du centre de formation de recevoir une équipe de ce prestige. Pour tout le monde, le club, les joueurs, ça va être exceptionnel » lance l’entraîneur du Red Star avant de nuancer sa réaction en considérant uniquement l’aspect sportif de ce tirage au sort des 8es de finale de la Coupe de France. « On est toujours mitigé parce qu’en 8e de finale, il reste des équipes de N1, N2 ou N3, on se dit qu’on pourrait passer en quart. Mais il faut faire attention parce que notre objectif, c’est le championnat ». Et de conclure. « C’est un match exceptionnel pour le club. On va profiter de l’occasion de recevoir le club qui sera peut-être premier à cette période de la saison. On va essayer de tenir notre rang et d’être le plus digne du championnat de National ». Un championnat dans lequel le futur adversaire de l’OL en Coupe de France pointe actuellement à la 6e place à quatre points seulement du troisième, Le Mans.