OL : Le chirurgien de Fekir laisse planer un gros doute

OL : Le chirurgien de Fekir laisse planer un gros doute

Photo Icon Sport

Il y a presque un an jour pour jour, Nabil Fekir se blessait très gravement lors d'un match amical entre le Portugal et la France. Le joueur de l'Olympique Lyonnais étant immédiatement opéré d'une rupture du ligament croisé du genou droit, ainsi qu'une d'une lésion du ménisque interne. Après de longs mois passés à se soigner, Nabil Fekir avait fait un retour très délicat en fin de saison. Mais l'international avait repris des couleurs cet été, même s'il était loin d'être revenu à son meilleur niveau, au point d'être retenu par Didier Deschamps pour les deux matches contre l'Italie et la Biélorussie de ce début septembre.

Mais, après la défaite de l'OL à Dijon, samedi dernier, il a été décidé de faire passer Nabil Fekir sur le billard afin de nettoyer son articulation d'un débris méniscal. Une intervention bénigne, mais qui l'éloignera tout de même pendant tout le mois de septembre. Et lorsque le Docteur Sonnery-Cottet, qui a opéré Fekir l'an dernier et cette semaine, est interrogé sur les chances de voir le joueur revenir à son niveau de l'été 2015 avant sa blessure, ce dernier reste d'une prudence extrême. « Personne ne peut prédire quoi que ce soit, cela dépend de beaucoup de critères comme l’âge, le sport, les lésions associées, la personnalité de l’individu (…) Le ligament croisé n’est pas le même pour tout le monde », confie le docteur dans Le Progrès. Et le spécialiste de citer les cas de Jean-Baptiste Grange, champion du monde de ski un an après avoir été opéré du genou, et Falcao, jamais revenu à 100% suite à une blessure similaire il y a deux ans et demi en Coupe de France.