OL : Le banc de Lyon lui tendait les bras, il a dit non

OL : Le banc de Lyon lui tendait les bras, il a dit non

Photo Icon Sport

Après un prêt à Nîmes, Jordan Ferri a définitivement quitté l’Olympique Lyonnais en juillet dernier pour Montpellier, où il a signé en échange de 2 ME.

Actuellement blessé au genou, le joueur formé à l’OL est sur le retour, ce qui va offrir de belles possibilités à Michel der Zakarian, qui peut également compter sur Savanier, Le Tallec, Mollet ou encore Chotard dans ce secteur de jeu. Une rude concurrence que Jordan Ferri entend bien terrasser pour grappiller un temps de jeu qui lui manquait cruellement à Lyon, comme il l’a expliqué en longueur sur l’antenne de RMC. Le milieu de 27 ans a par ailleurs indiqué que personne ne l’a mis dehors à Lyon, où il aurait pu rester sans problème l’été dernier.

« La séparation avec Lyon a été douloureuse, mais elle était nécessaire pour la suite de ma carrière. J’arrivais à un tournant, je devais faire un choix. Je l’avais déjà fait en faisant ce prêt à Nîmes, c’est ce qui m’a permis de rebondir à Montpellier. Bien-sûr, c’est un sentiment spécial de quitter son club formateur. Lyon m’a tout donné, j’y suis arrivé à l’âge de 15 ans, j’ai quitté ma famille pour venir à Lyon. Cela m’a permis de signer professionnel, de m’offrir de grands moments d’émotion et pour ça, je serais éternellement reconnaissant à l’OL. Pourquoi je suis parti ? Car mon temps de jeu ne me satisfaisait pas. J’avais la possibilité de rester à Lyon, j’avais de très bons rapports avec le staff mais c’était mon choix, de signer dans un club où j’aurais plus de temps de jeu » a confié Jordan Ferri, lequel ne regrette pas un instant d’avoir quitté son club formateur pour le MHSC.