OL : Laurent Blanc fait pleurer trois joueurs

OL : Laurent Blanc fait pleurer trois joueurs

Icon Sport

Nommé entraîneur de l'Olympique Lyonnais le 9 octobre dernier après le limogeage de Peter Bosz, Laurent Blanc n'a pas encore fait des miracles. Mais le coach de l'OL a déjà fait des choix forts. 

Profitant de cette pause d’un peu plus d’un mois du Championnat de Ligue 1, Laurent Blanc va pouvoir remettre son effectif dans le droit chemin, l’entraîneur français de Lyon n’ayant pas masqué son étonnement devant la faiblesse physique de ses joueurs, Peter Bosz n’ayant pas axé son travail sur cet aspect. Pour cela, deux stages à Murcie et à Dubaï sont prévus, avec quelques matchs de prestige face à Arsenal et Liverpool. En attendant, le technicien de l’OL a déjà fait des choix durant les cinq matchs où il était aux commandes. Et si son bilan comptable n’est pas fameux, l’ancien coach du PSG et des Bleus a tout de même redonné un peu d’âme à une formation qui semblait avoir tout perdu en quelques semaines. Cependant, Laurent Blanc a fait des choix, et s’il y a évidemment des heureux, il y a aussi des joueurs qui sont subitement tombés dans la hiérarchie.

Trois joueurs ont été déclassés par Laurent Blanc

Et ce dimanche, alors que les footballeurs lyonnais sont en vacances, Le Progrès fait un premier bilan des premiers lauréats et des premiers loosers de l’ère Laurent Blanc. Même si évidemment tout va probablement changer à la reprise de la Ligue 1, et même pendant le mercato d’hiver, dans sa quête de résultats immédiats, l’entraîneur choisi par Jean-Michel Aulas n’a pas hésité à renverser la table. « Sur le choix des hommes, Blanc s’est démarqué de Bosz en déclassant Karl Toko Ekambi (muet depuis deux mois), Mateus Tetê, (« victime » du système) et Johann Lepenant (soi-disant trop jeune). Dans le top 10 des joueurs les plus utilisés, ils ont été supplantés par Jérôme Boateng, Houssem Aouar et Moussa Dembélé. Mais ce trio a été globalement décevant, et c’est une équipe dans ses grandes largeurs que le Cévenol devra reprogrammer à compter du 25 novembre », prévient le quotidien régional, qui pense que Laurent Blanc va encore une fois faire des changements d’ampleur à l’heure de la reprise. Reste à savoir qui seront les heureux élus ?