OL : Lacazette, Mendes, le schéma... Les choix de Bosz menacés

OL : Lacazette, Mendes, le schéma... Les choix de Bosz menacés

Icon Sport

Pour sa première aux commandes de l’Olympique Lyonnais, Laurent Blanc pourrait réserver quelques surprises à Rennes dimanche (15h). Le nouvel entraîneur des Gones risque de prendre des décisions bien différentes de celles de son prédécesseur Peter Bosz.

Commencer sa nouvelle aventure sur le terrain du Stade Rennais, ce n’est pas forcément l’idéal pour Laurent Blanc. D’autant que le nouvel entraîneur de l’Olympique Lyonnais pourrait apporter quelques changements importants à son équipe. Compte tenu de ses individualités, l’attaque rhodanienne a les moyens de gagner en efficacité. C’est aussi le constat du Cévenol qui pourrait bien revoir le 4-3-3 privilégié par Peter Bosz.

« Il faudrait que je trouve le bon moyen pour que mes attaquants s'expriment, a expliqué Laurent Blanc ce vendredi en conférence de presse. Il nous faut un certain nombre de buts pour être dans les cinq premiers du championnat. C'est un fait. Quand on a deux personnes qui à deux peuvent marquer entre 30 et 40 buts c'est bien. Avec 60 ou 65 buts en Ligue 1, je pense que l'on peut être dans les cinq ou six premiers. » Le technicien se dirigerait-il vers un système à deux attaquants ?

En tout cas, Alexandre Lacazette a de grandes chances de rester dans le onze. La seule menace pour l’ancien Gunner concerne son brassard. En effet, Laurent Blanc a annoncé une réflexion pour la nomination de son capitaine. « J'ai eu beaucoup de choses à faire, le capitanat je vais y penser samedi, a confié l’ex-sélectionneur de l’équipe de France. Cela ne veut pas dire que cela ne sera pas Alexandre Lacazette. » Il semble tout de même que l’international tricolore ne soit pas un choix évident.

Thiago Mendes replacé ?

A noter que Laurent Blanc réfléchit aussi à la composition de son secteur défensif. Très critiqué pour son utilisation en charnière centrale, le milieu Thiago Mendes pourrait remonter d’un cran. « Il n'y a pas de grande différence. Un central peut bien jouer devant la défense et un mec qui joue au milieu devant la défense peut bien jouer en défense centrale. J'ai été très clair avec lui mais vous verrez où il jouera », a commenté le successeur de Peter Bosz sans donner trop d’indices à son homologue rennais Bruno Genesio.