OL : L'AC Milan attend 7 million de Lyon pour Paqueta

OL : L'AC Milan attend 7 million de Lyon pour Paqueta

Icon Sport

Le dossier Lucas Paqueta n'avance pas si vite que l'OL l'avait prévu et le milieu de terrain brésilien pourrait rester à Lyon. Si ce n'est pas le cas, l'AC Milan attend Jean-Michel Aulas au tournant.

Tandis que Newcastle semble revenir à la charge dans le dossier Lucas Paqueta avec l’idée de l’associer à Bruno Guimaraes, les choses sont claires du côté du Groupama Stadium. Bruno Cheyrou, patron de la cellule recrutement de l’Olympique Lyonnais, l’a répété plusieurs fois, dans le dossier c’est Paqueta qui aura la décision finale et qui validera, ou pas, un possible transfert du milieu de terrain brésilien dans cette dernière semaine du mercato estival. « Pour l'instant, Lucas Paqueta est là. On est content qu'il soit là. On ne maîtrise pas tout sur le marché. Si jamais il y a une offre qu’on ne peut pas refuser, ça me dépassera. Ce sera au président de décider », a précisé le patron du recrutement de l’OL. Et c’est peu dire que du côté de l’AC Milan on regarde attentivement la situation de Lucas Paqueta, lequel pourrait influer directement sur la situation du mercato des champions d’Italie. 

Milan a un oeil sur Lucas Paqueta et l'OL

En effet, lorsque Lucas Paqueta a quitté les Rossonerri au mercato 2020 pour signer à l'OL, le club italien a prévu un intéressement de 15% sur une éventuelle plus-valeur future. Et quand on sait que l’Olympique Lyonnais a payé 20 millions d’euros pour recruter l’international brésilien, il est clair que son départ à Newcastle ou ailleurs se fera largement au-dessus de ces 20 millions d’euros. Ce mardi, la Gazzetta dello Sport explique que les dirigeants suivent l’opération Lucas Paqueta de très près, estimant pouvoir attendre 7 millions d’euros de la part de l’OL si le milieu de terrain quitte la Ligue 1. Afin de ne pas être pris au dépourvu si tout se signe au dernier moment, l’AC Milan a déjà des pistes pour investir ce bonus venu de Lyon dans deux joueurs supplémentaires pour muscler l’effectif de Stefano Pioli