OL : John Textor tacle déjà le PSG et le Qatar !

OL : John Textor tacle déjà le PSG et le Qatar !

Icon Sport

Nouvel actionnaire majoritaire de l’OL, l’homme d’affaires américain John Textor a lancé sa première pique à l’encontre du PSG.

A la recherche d’un actionnaire pour compenser les départs de Pathé et d’IDG, Jean-Michel Aulas a trouvé son bonheur avec John Textor, lequel a racheté 66 % des parts de l’Olympique Lyonnais. Le nouvel actionnaire majoritaire de l’OL sera présenté aux médias dans l’après-midi, mais il s’est d’ores et déjà exprimé au micro de CBS Sports. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que les premières déclarations de John Textor au sujet du football français vont faire réagir dans la mesure où le nouvel homme fort de l’Olympique Lyonnais s’est d’ores et déjà attaqué à ce qu’il appelle les « clubs Etats » comme c’est par exemple le cas de Manchester City mais également du Paris Saint-Germain avec le Qatar.

John Textor, déjà une pique contre le PSG

« Mon plan concernant le football est de créer un écosystème de clubs coopératifs de haut niveau qui bénéficieront du partage d'une empreinte mondiale d'identification des talents. Comme je continue à être préoccupé par le fait que la domination compétitive des équipes d'État et d'autres clubs riches est préjudiciable au paysage footballistique plus large des clubs dirigés par la communauté. J'espère simplement démontrer que des approches alternatives à la compétitivité doivent être explorées et encouragées. L'idée que les clubs et les communautés puissent collaborer pour s'entraider est quelque chose que nous devons mettre en avant. J’ai l’intention, avec l’appui de Jean-Michel et de ses équipes, de faire émerger les valeurs de développement et de dépassement pour lesquels je me suis toujours engagé. Je souhaite donner à tous les fans de l’Olympique Lyonnais, les moyens complémentaires pour que l’institution retrouve le plus haut niveau » a lancé le nouvel actionnaire majoritaire de l’OL, qui ne va pas se faire que des amis en critiquant dès son arrivée en France le Qatar et le PSG. Mais cela a visiblement peu d’importance pour celui qui est également engagé au sein du club brésilien de Botafogo.