OL : Il est « dur », à Lyon le préparateur physique fait flipper

OL : Il est « dur », à Lyon le préparateur physique fait flipper

Photo Icon Sport

Arrivé dans la foulée de Rudi Garcia à Lyon, le nouveau préparateur physique de l'OL change radicalement les méthodes habituelles. Et la casse provoque des interrogations.

Bien évidemment les blessures graves de Memphis Depay et Jeff Reine-Adélaide ne lui sont pas directement imputables, pas plus que celle moins sérieuse de Léo Dubois, mais forcément le bilan physique de fin d’année à l’Olympique Lyonnais suscite quelques questions sur travail mené par Paolo Rongoni, le préparateur physique arrivé dans la capitale des Gaules en même temps que Rudi Garcia. Personne ne remet en cause les connaissances de ce spécialiste italien expérimenté, mais ses méthodes ont bousculé virilement les habitudes lyonnaises. Et ça à l’OL on apprécie modérément.

Lyon et Duverne, c'était une autre époque 

Ce vendredi, Le Progrès se penche sur le cas Paolo Rongoni et ses méthodes qui ont changé la donne. « Paolo Rongoni a suivi Rudi Garcia à l’Olympique de Marseille. Et le voilà Lyonnais et principal responsable du pôle préparation physique. « C’est la méthode dure », dit-on en interne. Personne ne saura si l’Italien doit porter tout seul le poids de cette cascade de blessures depuis un mois (...) Manifestement, tout a tranché bien sûr avec le style Sylvinho. Paolo Rongoni apparaît pointilleux, exigeant. Il a grandi dans la tradition des préparations italiennes parfois « monstrueuses », sur le plan physique », explique le quotidien régional, qui rappelle que du côté de Lyon on était plutôt habitué à fonctionner avec un préparateur du style Robert Duverne, qui ne mettait pas une pression énorme sur les joueurs, mais atteignait toujours ses objectifs.