OL : Grimaldo, le plan B de Lyon s’envole, l’OM jubile

OL : Grimaldo, le plan B de Lyon s’envole, l’OM jubile

Icon Sport

Malgré un mercato ambitieux (Lacazette, Tolisso), l’OL galère à trouver son bonheur au poste de latéral gauche.

Le départ d’Emerson, de retour de prêt à Chelsea, pose de gros problèmes à l’Olympique Lyonnais en ce début de mercato. Et pour cause, les dirigeants rhodaniens, Bruno Cheyrou en tête, ont toutes les peines du monde à trouver leur bonheur à ce poste. Très tôt, l’OL avait fait de Tyrell Malacia sa grande priorité. Mais le Néerlandais, aux exigences très litigieuses selon la direction lyonnaise, s’est finalement engagé à Manchester United pour un peu plus de 15 millions d’euros. Lyon s’est alors rabattu sur Nicolas Tagliafico et a trouvé un accord avec l’Ajax Amsterdam, mais l’Argentin n’est pas chaud pour rejoindre l’OL, non-qualifié en Ligue des Champions. Par conséquent, des pistes plus low-cost sont étudiées comme celle menant à Souleyman Doumbia du SCO d’Angers. Au Portugal, l’OL a également un œil sur Alex Grimaldo, dont le départ fait peu de doutes.

Grimaldo à Arsenal... et Nuno Tavares à l'OM ?

Il y a toutefois peu de chances que Grimaldo soit le prochain latéral gauche de l’Olympique Lyonnais. Et pour cause, malgré un intérêt des Gones, le défenseur de Benfica est en partance vers Arsenal, selon les informations du Mirror. A la recherche d’une doublure à Kieran Tierney, les Gunners vont accélérer les négociations avec Benfica afin de trouver un accord pour le transfert d’Alex Grimaldo. Un deal qui ne fait pas les affaires de l’OL mais qui risque en revanche de faire le bonheur… de l’Olympique de Marseille. Et pour cause, dans le cas où Arsenal acheterait un latéral gauche de plus, Pablo Longoria aurait le champ libre pour recruter Nuno Tavares, sa priorité à ce poste et qui se retrouverait n°3 dans la hiérarchie des latéraux gauches à Arsenal. Un coup à trois bandes qui impactera donc la Ligue 1, à condition que la signature de Grimaldo au sein du club londonien se confirme.