OL : Good bye Aouar, Nottingham Forest sort du bois

OL : Good bye Aouar, Nottingham Forest sort du bois

Icon Sport

Placé sur la liste des transferts, Houssem Aouar peut à tout moment, quitter l'OL. Un nouveau prétendant est rentré en discussion avec Lyon pour le recruter, avec enfin une avancée concrète.

La fin de l'histoire entre Aouar et l'OL semble plus proche que jamais. Sous contrat jusqu'en juin 2023 avec les Gones, le milieu de terrain ne va pas prolonger à Lyon. Afin de récupérer de l'argent, les dirigeants lyonnais aimeraient le vendre durant ce mercato estival, pour ne pas voir le joueur de 24 ans quitter le club libre. Évalué à 25 millions d'euros, Aouar garde une belle cote sur le marché des transferts. Un temps annoncé proche du Betis Séville pour rejoindre son ancien capitaine Nabil Fékir en Espagne, c'est une nouvelle destination, pour le moins surprenante qui s'offre à l'international Français (1 sélection). Selon les informations du journaliste de Sky Sport Gianluca Di Marzio, Nottingham Forest est très intéressé par le profil du droitier. Le club promu en Premier League est déjà entré en discussion avec l'OL et Aouar, signe que plusieurs caps ont été passés et que le joueur est intéressé par une nouvelle aventure.

Aouar enfin en Premier League ?

Il y a quelques années, Aouar était déjà annoncé proche de l'Angleterre. Pas d'un promu, mais d'un vrai cador de la Premier League. Arsenal avait envie de l'enrôler. Si finalement, Alexandre Lacazette est le seul Lyonnais à avoir rejoint les Gunners, Aouar pourrait enfin découvrir la Premier League. En perte de vitesse et de repère la saison passée avec l'OL, le franco-algérien a besoin d'un nouveau club et d'un projet ambitieux pour se relancer. Le natif de Lyon était pourtant bien parti pour s'imposer comme une figure historique du club rhodanien. Malheureusement, au vu de sa situation contractuelle et de la concurrence au milieu de terrain (Tolisso, Mendes, Caqueret, Faivre, Reine-Adélaïde, Paqueta) Houssem Aouar doit se résigner à quitter l'OL pour s'épanouir ailleurs. Une situation bien comprise en Angleterre, où Leicester est également entré dans la danse mais de manière moins concrète pour le moment.