OL : Genesio contesté ? Govou nomme Aulas coupable

OL : Genesio contesté ? Govou nomme Aulas coupable

Photo Icon Sport

Avec trois victoires de rang contre Monaco, Everton et Troyes, l’Olympique Lyonnais a retrouvé le sourire en même temps que le haut du classement. De quoi laisser Bruno Genesio une semaine tranquille, même si le chemin est encore long et l’entraineur lyonnais n’est pas du genre à se reposer sur ses lauriers. Mais l’ancien adjoint vient tout de même de traverser une période difficile avec une vive contestation venant de la part des supporters rhodaniens, et des résultats en deçà des attentes. Mais si le retour de bâton a été si terrible, ce n’est pas forcément anodin selon Sidney Govou, pour qui la communication de son président n’a pas été aussi protectrice que ça, bien au contraire.

« Les déclarations récentes du président ne l'ont pas aidé. Quand il dit "je suis derrière lui" puis "je ferai le bilan après Sainté", ça sous-entend que ça urge. Les gens pensaient aussi : il est là car il est lyonnais, donc il ne pourra rien dire contre le président. Attention, Bruno a de vraies idées, je ne dis pas qu'il ne peut pas y avoir de rechute dans les résultats, mais c'est un bon entraîneur. Il a du caractère et il est bosseur, en plus d'être un bon mec. Le problème a été la communication du président en parlant de deuxième place, de finale de Ligue Europa, alors que les joueurs partis n'étaient pas potentiellement remplacés. Tousart n'est pas encore Gonalons, Mariano pas Lacazette, etc. Jallet a été parfois le capitaine d'Ibrahimovic, les gens l'oublient… Le discours présidentiel a desservi le coach et les joueurs », a confié à L’Equipe l’ancien attaquant de l’Olympique Lyonnais, qui a connu Bruno Genesio dans le staff, et semble avoir été étonné des petites sorties en forme de piqure de la part de Jean-Michel Aulas au sujet de son entraineur.