L1 : Genesio chatouille Aulas et Juninho sur le mercato

L1 : Genesio chatouille Aulas et Juninho sur le mercato

Icon Sport

Potentiellement en quête d’un successeur à Houssem Aouar, l’Olympique Lyonnais a coché le nom de Benjamin Bourigeaud. Pas vraiment au goût de Bruno Genesio, l’entraîneur de Rennes.

Durant ce mercato estival, Lyon et Rennes sont étroitement liés. Déjà parce que l’OL a fait venir Damien Da Silva en tant que joueur libre, en provenance de Bretagne. Mais aussi et surtout parce que les Gones s’intéressent à Benjamin Bourigeaud. En cas de départ d’Houssem Aouar, pisté par de grands clubs anglais comme Arsenal ou Tottenham en cette fin de mercato, l'international français pourrait rapporter un joli pactole au club de Jean-Michel Aulas. Si cet argent, potentiellement ajouté à celui de la vente de Maxwel Cornet à Burnley pour 17 ME, devrait surtout servir à recruter Sardar Azmoun, la dernière priorité de Peter Bosz, Lyon n’exclut pas de réinvestir quelques millions pour s’attacher les services d’un nouveau milieu. Une potentielle nécessité, surtout si Thiago Mendes venait à suivre son compatriote Jean Lucas, parti à Monaco un peu plus tôt dans l’été. Et pour combler ce futur manque, Juninho a donc ciblé le milieu de Rennes.

« Personne ne m'a dit que l'OL était intéressé par Benjamin »

Ce qui ne plaît évidemment pas à Bruno Genesio. « Il faut toujours s'attendre à des offres. Après, on a le loisir de les accepter ou les refuser. Je lis les journaux comme vous, et j'apprends certaines choses. Comme ce n'est pas un joueur libre et que Lyon a l'habitude de bien faire les choses, s'ils étaient intéressés, ils auraient d'abord pris contact avec nous avant de discuter avec le joueur. En tout cas je l'espère. Aujourd'hui, personne ne m'a dit que l'OL était intéressé par Benjamin », a lancé, en conférence de presse, le coach du SRFC. Jeté par l’OL en 2019, un peu avant Florian Maurice, le directeur sportif de Rennes, le Gone ne fera aucun cadeau à Aulas sur ce mercato. Surtout que son club, qui a déboursé plus de 50 ME sur le marché des transferts, a plus d'arguments financiers que l’OL pour conserver Bourigeaud.