OL : Finie la récréation, Peter Bosz en mode terreur

OL : Finie la récréation, Peter Bosz en mode terreur

Icon Sport

Suite à la déroute subie à Angers et à la mise à l’écart de Marcelo pour un état d’esprit défaillant, les visages ont complètement changé cette semaine du côté de l’Olympique Lyonnais.

Auteur d’un mauvais début de saison, avec notamment une lourde défaite concédée sur la pelouse du SCO la semaine dernière (0-3), le club rhodanien a profité de la crise pour faire sa révolution. Les joueurs étant trop dans le confort depuis l’époque Rudi Garcia, Peter Bosz a effectivement décidé de taper du poing sur la table avec l’aide de Juninho. En choisissant notamment de reléguer Marcelo en équipe réserve, pour un comportement inapproprié au sein du vestiaire à Angers, l’entraîneur néerlandais avait déjà montré son intransigeance. Ce qui s’est ensuite confirmé sur les entraînements de la semaine, au cours desquels les Gones ont travaillé comme jamais. Et pour Edward Jay, un véritable changement a bien eu lieu autour du Groupama Stadium.

« Des messages sont passés »

« Peter Bosz en conférence de presse, c'est un régal. C'est du cash, il ne fuit pas les responsabilités. Je peux vous dire que l'entraînement de mercredi a été intense. On a vu 20 minutes d'échauffement, et là où certains s'amusaient à jouer avec les caméras, à faire des petits gri-gri ou souriaient, il n'y avait cette fois pas un bruit. Des messages sont passés. On a vu des mines, comme celle de Rayan Cherki ou d'Houssem Aouar, vraiment concentrées. Avec Damien Da Silva, en conférence de presse, on a entendu dans ses mots de la combativité, de la soif de gagner et de l'énergie », a détaillé le correspondant de RMC à Lyon, qui sait que l’OL sera attendu contre Clermont dimanche au Groupama Stadium. En tout cas, Bosz espère que ses mots forts envers ses joueurs porteront leurs fruits dès cette troisième journée de L1.