OL : Et encore un coup de génie d’Aulas, même Tony Parker s'incline

OL : Et encore un coup de génie d’Aulas, même Tony Parker s'incline

Photo Icon Sport

Ces dernières années, avec l’arrivée de Tony Parker comme président, le club de basket de Villeurbanne et l’Olympique Lyonnais se sont rapprochés ouvertement.

Ces derniers jours, les discussions ont franchi un nouveau cap et le club de football a décidé d’investir dans l’ASVEL, non sans une belle contrepartie. En effet, l’ancien meneur de jeu des Spurs de San Antonio rêvait de se payer une énorme salle de spectacle et de basket pour faire oublier l’obsolète Astroballe et ses 5.500 places. Un projet qui aurait fait de l’ombre à celui de l’OL, qui prévoit la construction d’une Arena près de son Groupama Stadium. Alors que tout semblait régler pour permettre au projet de « TP » de voir le jour, un moment de flottement chez le constructeur a permis à Jean-Michel Aulas de repasser à l’attaque, et de garantir un apport financier (on parle de 2,5 ME par an) permettant de porter le budget annuel de l’ASVEL à 15 ME, contre le renoncement de la construction d’une nouvelle salle.

Résultat, si l’OL investit un peu de cash dans le club de basket voisin, il peut surtout continuer à avancer sur la construction de son Arena sans concurrence, et ainsi, comme il le fait avec son grand stade, se préparer à toucher des revenus non négligeables pour les spectacles ou manifestations sportives qui seront organisés par le club rhodanien. Un tour de passe-passe dont Aulas a le secret, et dont les bénéfices iront directement dans les caisses de l’OL dans les années à venir.