OL : Deux noms à l’étude pour remplacer Juninho

OL : Deux noms à l’étude pour remplacer Juninho

L’Olympique Lyonnais, déjà en situation sportive difficile en championnat, ne s’attendait pas à devoir recruter en urgence un directeur sportif.

Juninho s’est lui-même poussé vers la sortie avec sa prise de parole médiatique le mois dernier qui a surpris tout le monde. Et la marche arrière est impossible à enclencher désormais. Il va quitter ses fonctions dans les prochains jours, obligeant l’OL à aller trouver un nouveau directeur sportif. Comme avec le Brésilien, il y a de grandes chances que Lyon puise dans le réseau de ses anciens joueurs. Un nom prédomine actuellement selon Le Progrès, il s’agit de Patrick Müller. L’ancien défenseur suisse de la grande époque avait déjà été courtisé avant la nomination de Juninho, et sa candidature est toujours jugée très crédible. Le dirigeant de 44 ans suit toujours de près l’actualité de l’OL, et ses interventions en tant que consultant dans quelques médias locaux le démontrent. Il avait même laissé un message déchainé pour soutenir Lyon dans son choc face à Lille, la saison dernière, comme un vrai supporter de son club. 

Sa place à l’UEFA lui permet de pouvoir se libérer sans trop de difficultés, si jamais Jean-Michel Aulas décidait de lui faire confiance. Si cela ne devait pas coller, un autre nom remonte fort dans les coulisses à l’OL. Il s’agit de celui de Rémi Garde, ancien joueur bien évidemment, mais aussi directeur du centre de formation et entraineur principal de Lyon. Son profil multiple plait beaucoup, même si l’aventure s’était très mal terminé pour Rémi Garde. Ce dernier possède toutefois l’avantage d’être totalement libre, et d’avoir en plus de cela une petite expérience du marché des transferts par le biais de son poste de manager quand il était en poste à Montréal, en MLS. L’ancien milieu de terrain cherche en tout cas activement un poste, lui qui avait été devancé de peu pour celui d’entraineur du RC Strasbourg, finalement confié à Julien Stéphan l’été dernier.