OL : Denayer et Bosz, le divorce éclate au grand jour

OL : Denayer et Bosz, le divorce éclate au grand jour

Icon Sport

Revenu de blessure, Jason Denayer n'a pas été utilisé par Peter Bosz. Selon la presse belge, il y a clairement eu un clash entre le défenseur et l'entraîneur de l'Olympique Lyonnais.

Depuis plusieurs mois, la situation de Jason Denayer à l’Olympique Lyonnais semble se compliquer, et sa sérieuse blessure à la cheville en décembre dernier n’a pas arrangé les choses. Dans les derniers mois de son contrat avec l’OL, l’ancien joueur de Manchester City a eu beau dire plusieurs fois qu’il souhaitait prolonger son aventure en Ligue 1, les exigences financières de ses représentants ont clairement agacé Jean-Michel Aulas et Vincent Ponsot, au point qu’il est devenu évident que l’international belge ne portera plus le maillot lyonnais la saison prochaine. Mais on peut même désormais se demander si Jason Denayer jouera encore un ou des matchs avec l’OL d’ici la fin du championnat de Ligue 1 ou en Europa League. A un poste où la concurrence est rude avec Jérôme Boateng, Castello Lukeba, Damien Da Silva ou bien encore Sinaly Diomandé, sans même parler de Thiago Mendes, positionné en défense par Peter Bosz, Denayer est un choix moins évident. Mais il y a d’autres raisons à cette décision de l’entraîneur néerlandais de se passer de l’expérimenté défenseur.

Bosz et Denayer, c'est le monde du silence à Lyon

C’est du moins ce qu’affirme le quotidien belge en langue flamande dans un article titré très clairement : « Harcelé à Lyon, protégé par Martinez : Pourquoi les Diables Rouges sont les bienvenus pour Jason Denayer ». Pour le média généraliste, le défenseur belge est victime de « brimades » à l’Olympique Lyonnais car « il ne veut pas renouveler son contrat » aux conditions exigées par le club de Ligue 1, et le déplacement fait par Jason Denayer avec la réserve de l’OL à Fréjus « avec un voyage qui a duré des heures » a profondément touché le joueur, lequel se sent mis au placard. « Son propre entraîneur, Peter Bosz, a commencé à l'ignorer et parle à peine à Denayer à l'entraînement », explique le journaliste belge. De quoi clairement mettre un terme aux supputations sur l'avenir lyonnais d'un joueur arrivé de Manchester City en 2018 pour 10 millions d'euros et qui mardi soir a joué une mi-temps avec l'équipe de Belgique contre le Burkina Faso.