OL : Coup de théâtre possible pour Boateng, Lyon tremble

OL : Coup de théâtre possible pour Boateng, Lyon tremble

Icon Sport

Alors que les soucis d’ordre privé de Jérôme Boateng semblaient derrière lui au lendemain de la condamnation du tribunal de Munich, le nouveau défenseur de l’Olympique Lyonnais n’est peut-être pas au bout de ses peines…

Jeudi soir, quand le tribunal de Munich a condamné Jérôme Boateng à une amende de 1,8 million d'euros pour des violences conjugales sur son ex-femme, tout le monde pensait que l’international allemand allait pouvoir tourner cette sombre page de sa vie, pour se concentrer pleinement sur sa nouvelle aventure à Lyon. Mais pas du tout… Puisque le parquet envisage effectivement de faire appel de cette décision judiciaire. « Le parquet examine s'il faut faire appel du jugement », explique Anne Leiding, la procureure principale, dans des propos rapportés par l’AFP

Le parquet de Munich envisage de faire appel

Ce qui signifie donc que le parquet va peut-être relancer cette affaire, vu que la peine de 18 mois de prison avec sursis réclamée pour le défenseur central n’a pas été retenue par le tribunal, qui a préféré augmenter l’amende de Boateng (de 1,5 ME à 1,8 ME) plutôt que de l’inscrire dans la case prison. Mais alors qu’il risquait jusqu’à cinq ans de prison en début de procès, le Gone ne va peut-être pas s’en tirer comme ça.

Pour rappel, Boateng a été « reconnu coupable d'agression volontaire sur son ancienne partenaire ». En 2018, la mère de ses deux enfants aurait été violentée et blessée par le footballeur lors de vacances aux Caraïbes. Une version des faits niée en bloc par Boateng… Quoi qu’il en soit, cette affaire va forcément perturber Boateng. Ce qui n’est pas vraiment une bonne nouvelle pour l’OL, vu que Peter Bosz comptait sur sa dernière recrue estivale pour stabiliser son équipe… Mais Lyon va de toute façon devoir faire avec, en attendant que les choses se tassent.