OL : Cheyrou ne sert à rien, le PSG se moque de Lyon

OL : Cheyrou ne sert à rien, le PSG se moque de Lyon

Photo Icon Sport

Pour compenser le probable départ de Florian Maurice à Rennes, l’Olympique Lyonnais va placer Bruno Cheyrou aux commandes de sa cellule de recrutement. Un choix critiqué.

L’Olympique Lyonnais n’a encore rien officialisé. Mais sauf rebondissement de dernière minute, Florian Maurice va rejoindre le Stade Rennais et sera remplacé par Bruno Cheyrou au poste de responsable de la cellule de recrutement d'ici la fin de semaine. On peut parler d’une surprise étant donné le manque d’expérience de l’ancien milieu, qui travaille en tant que directeur sportif de l’équipe féminine du Paris Saint-Germain. Une terrible erreur si l’on en croit Romain Molina, persuadé que le club de la capitale se marre en coulisse.

« C’est une catastrophe ! Au PSG, ils font la fête. Ils se disent : comment l’OL a pu le prendre ? Jean-Claude Blanc, le directeur exécutif, le ramène au PSG car sa femme est amie avec celle de Cheyrou, a révélé le journaliste interrogé par Olympique-et-lyonnais.com. Mais le problème ce n’est pas Cheyrou, c’est le travail de l’OL. Après Florian Maurice il a aussi fait des erreurs, mais ça arrive c’est humain. Il faisait le travail de cinq personnes. On peut lui reprocher tout ce qu’on veut, c’est un gars honnête. Il abattait un travail colossal. Donc c’est plus un problème de structure. Tu fais venir Garcia et Cheyrou en moins d’un an, tu es l’Olympique Lyonnais, il te faut de l’ambition. »

« Cheyrou travaillait deux heures par jour »

« D'autres profils ? Il y en avait plein ! Cheyrou, il travaillait deux heures par jour au PSG et puis c’est tout. A la place tu avais des gens très compétents, s’est étonné le journaliste. Après c’est plus une question de modèle. Aujourd’hui, l’OL c’est un club qui a de l’argent et qui pourrait avoir sa propre cellule de recrutement avec sept à huit personnes. Et à la rigueur tu mets Juninho dessus. Ce n’est pas un mec de relais. La question s’est d’ailleurs posée : pourquoi Juninho n’est pas le conseiller du président à la place d’Houllier ? Et comme ça les rôles étaient clairs pour tout le monde. » Rappelons que la piste Cheyrou aurait été conseillée par Gérard Houllier.