OL : Cherki vise le derby, l’ASSE va prendre cher

OL : Cherki vise le derby, l’ASSE va prendre cher

Icon Sport

Formé à l’Olympique Lyonnais, Rayan Cherki a grandi avec la rivalité entre les Gones et l’AS Saint-Etienne. Le milieu offensif sait mieux que personne ce que représente le derby. Lui qui espère mener les siens à la victoire lors des deux confrontations en Ligue 1 cette saison.

L’Olympique Lyonnais a forcément coché le dimanche 3 octobre dans son calendrier. Et pour cause, il s’agit de la date du premier derby de la saison à Saint-Etienne. Soit le rendez-vous le plus important de la saison aux yeux de Rayan Cherki. Formé au club rhodanien, le milieu offensif a en effet grandi avec cette rivalité. C’est donc avec impatience et ambition que le pur produit lyonnais aborde ce rendez-vous de la 9e journée de Ligue 1.

« Marquer à l’aller et au retour »

« Les derbys, on va tout donner comme tous les ans. Et encore plus cette année, a promis Rayan Cherki dans un entretien accordé à Onze Mondial. Même quand je jouais avec les jeunes, je jouais les derbys avec le couteau entre les dents. On lassait les chaussures à fond et on s’arrachait. Les matchs contre Saint-Etienne, il faut gagner peu importe la manière. Même si tu es nul, il faut gagner. C’est obligatoire ! Si tu ne fais pas un résultat positif, on te regarde bizarrement que ce soit au centre ou au club. Cette saison, l’objectif, c’est de marquer à l'aller et au retour contre Saint-Etienne et surtout de gagner. »

Cherki annonce une progression

Encore faudrait-il que le milieu de 18 ans soit aligné. Rien n’est moins sûr quand on s’aperçoit que Rayan Cherki a passé l’intégralité des trois derniers matchs sur le banc des remplaçants. Pas de quoi inquiéter le Gone qui s’estime capable de franchir un cap grâce à l’entraîneur Peter Bosz. « Je peux encore améliorer mon jeu, je dois être plus efficace, meilleur tactiquement, a reconnu l’international U19 français. J'apprends énormément avec le nouveau coach. D'ici quelques semaines, je vais progresser sur mon placement tactique (...). Mon jeu va continuellement progresser. » Les Verts sont prévenus, un nouveau Rayan Cherki risque de débarquer à Geoffroy-Guichard.