OL : Cherki n’est pas le plus fort, Garcia le met en garde

OL : Cherki n’est pas le plus fort, Garcia le met en garde

Photo Icon Sport

Apparu à 12 reprises avec l’effectif professionnel de l’Olympique Lyonnais depuis le début de la saison, Rayan Cherki est décrit comme le plus grand talent du centre de formation des Gones.

Du haut de ses 16 ans et demi, le milieu offensif de l’Olympique Lyonnais avait notamment impressionné tout le monde à Nantes le 18 janvier dernier en Coupe de France, match durant lequel il avait inscrit un doublé et délivré deux passes décisives. Dès lors, les comparaisons avec Kylian Mbappé commençaient déjà à fleurir dans la presse. Un grand danger pour Rudi Garcia, qui a rappelé à son joueur qu’il n’était ni le plus beau ni le plus fort, et qu’il devait impérativement se boucher les oreilles devant ce genre de comparaisons et de compliments exagérés.

« Il est à l’écoute, c’est quelqu’un qui aime le foot, qui regarde les matches, il ne rechigne pas au travail. Il faut continuer à marteler que s’il travaille beaucoup avec et sans ballon il ira beaucoup plus loin que s’il ne fait appel qu’à son talent. Il est formé physiquement mais il n’a que 16 ans et demi, c’est encore un gamin. Le talent ne suffit pas pour aller le plus haut possible, il faut qu’il ferme ses écoutilles, qu’il n’entende pas ce qui se dit autour de lui, qu’il est le plus beau et le plus fort. Car parfois ceux qui les flattent ne sont pas ceux qui les amèneront le plus haut. Je lutte contre ça. Il n’y a pas juste besoin de mettre le maillot et d’entrer sur le terrain pour être le meilleur joueur. Je prends un peu de bouteille, j’ai un côté paternaliste maintenant car j’ai de l’expérience. Partout où je suis passé, j’ai eu des jeunes qui jouent maintenant dans des grands clubs et je ne pense pas qu’à Eden Hazard. Il ne faut écouter que le staff et les entraîneurs » a commenté Rudi Garcia, dont la volonté absolue est de protéger le diamant brut Rayan Cherki à Lyon.