OL : Ce petit jackpot que Lyon touche à chaque match à domicile

OL : Ce petit jackpot que Lyon touche à chaque match à domicile

Photo Icon Sport

Club côté en bourse, l’Olympique Lyonnais doit donner des nouvelles régulières à ses actionnaires.

Et la publication des chiffres de son premier trimestre de la saison 2018-19 démontre une fois encore que le club rhodanien continue de se maintenir dans le vert. Sans parler des contrats de joueurs, la présence en Ligue des Champions, malgré le match à huis clos, font exploser les revenus, qui griment de 68 %. Ce sont les droits télés et la billetterie qui permettent cette hausse non négligeable, avec 45 ME de rentrés dans les caisses. A noter la grosse progression de la fréquentation et des revenus générés, merchandising compris, par le Groupama Stadium, car c’est quasiment 2 ME qui rentrent dans les poches du club à chaque match joué à domicile, même en Ligue 1. Autre élément très positif, l’augmentation des revenus des partenariats, principalement liés à la mise en place du naming du stade, effectif depuis le 1er août 2017.

En revanche, en ce qui concerne le marché des transferts, cela a légèrement baissé d’une année sur l’autre. Il faut dire que, lors de l’été 2017, Lyon avait frappé très fort en vendant Alexandre Lacazette pour près de 40 ME. Malgré cela, la baisse enregistrée demeure très faible (95 ME contre 100 ME) et cela ne ternit pas un tableau qui devrait séduire Jean-Michel Aulas. Une preuve de plus que la présence en Ligue des Champions demeure un élément capital pour permettre aux clubs de générer des revenus d’un tout autre standing.