OL : Caqueret, et l'indice qui change tout pour Peter Bosz

OL : Caqueret, et l'indice qui change tout pour Peter Bosz

Icon Sport

De retour avec l'OL lors de la troisième journée de Ligue 1 contre Troyes, Maxence Caqueret a impressionné et ne disputant que quelques minutes. Son nouveau rôle au sein de l'équipe a été très clair lors de sa rentrée en jeu.

Cette année, celui qui va avoir les clés du milieu de terrain, c'est bien Maxence Caqueret. Le joueur de 22 ans brille par sa maturité et s'est installé à un poste de titulaire depuis deux ans. Cette saison, avec les probables départs d'Houssem Aouar et de Lucas Paqueta, et la relégation de Thiago Mendes en défense, c'est lui qui va avoir les commandes du jeu de l'OL. Face à Troyes lors de la victoire 4-1 des Lyonnais, Caqueret est entré en cours de jeu et a exposé toutes ses qualités tactiques et techniques. Le nouveau numéro 6 de l'OL a désormais un rôle qu'il ne connaissait pas auparavant, celui de véritable sentinelle en solitaire. Peter Bosz veut faire de lui sa plaque tournante du milieu de terrain. Contre l'ESTAC, le natif de Vénissieux était utilisé comme une sentinelle. Une nouvelle fonction qui a été expliquée par les chroniqueurs de l'émission OL TV.

Caqueret, le nouveau 6 de l'OL ?

« Contres Troyes, Maxence Caqueret a montré tout ce qu'il savait faire. Le coup d'œil, la vision du jeu, le jeu vers l'avant. Il a déjà montré toute sa palette. Défensivement avec l'anticipation aussi. Il est rentré sur un poste de numéro 6. C'est peut-être un indice. Il n'y a pas forcément de numéro 6 naturel dans cet effectif lyonnais mais ça peut être Maxence Caqueret pour jouer dans ce rôle-là. Lucas Paqueta, Corentin Tolisso et Caqueret ont des profils de titulaires et pour organiser ces trois-là, peut-être que c'était un premier indice si Caqueret est entré au poste de sentinelle », a expliqué Gaël Berger, le rédacteur en chef d'OL Média. De retour à la compétition, le droitier aura l'occasion de prouver à Peter Bosz qu'il peut être fiable à ce poste de numéro 6 contre Reims dimanche 28 août, pour le compte de la quatrième journée de la Ligue 1. Y compris si cela doit mettre Johann Lepenant, une des révélations du début de saison, sur la touche.