OL : Bruno Guimaraes a un message pour ses supporters

OL : Bruno Guimaraes a un message pour ses supporters

Photo Icon Sport

Dans une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux, Bruno Guimaraes a adressé un message à ses fans en évoquant bien évidemment la guerre contre le coronavirus.

Bruno Guimaraes n’est pas reparti au Brésil comme certains de ses compatriotes qui jouent en France, et le milieu de terrain de l’Olympique Lyonnais a décidé d’envoyer ce mercredi un message à ses supporters de l’OL et du Brésil. Via les réseaux sociaux, le nouveau chouchou du Groupama Stadium a raconté sa vie de confiné, Bruno Guimaraes ayant évidemment respecté les ordres du gouvernement français de ne pas quitter son domicile. Le joueur brésilien espère que la guerre contre le coronavirus sera rapidement gagnée et que très vite la vie reprendra son cours.

« Salut tout le monde, tout va bien? J’espère que oui. On traverse une période compliquée, ici, en France. On est confiné, en quarantaine pour quinze jours. Aéroports, frontières, tout est fermé. Ici, pour sortir de la maison, il faut remplir un papier émis par le gouvernement. Il faut indiquer à quelle heure on part, à quelle heure on va rentrer. On ne peut sortir que pour faire ses courses, aller à la pharmacie. Ils ne laissent entrer qu’une personne à la fois.C’est une situation très contrariante, pour moi, comme pour tous. C’est difficile. En attendant, on reste à la maison. On regarde Netflix, on joue aux jeux vidéos. J’espère que tout se normalisera, le plus rapidement possible. Je pense à vous, mes supporters. Comme le président français l’a dit : « C’est une guerre », mais dans cette guerre, on ne peut aller dans les rues pour aider. Ce qu’on peut faire, c’est rester à la maison et prier pour que tout se redevienne normal le plus vite possible. Le club nous a donné des programmes d’entraînement pour qu’on se maintienne en forme : abdos, flexions, courses. En dehors de ça, on doit rester confiné à la maison », explique Bruno Guimaraes à destination de ses fans au Brésil et en France.