OL : Bosz n’est pas blasé, il croit encore à l’Europe

OL : Bosz n’est pas blasé, il croit encore à l’Europe

En arrachant le match nul face à Strasbourg ce dimanche soir (1-1), l’Olympique Lyonnais n’a pas encore définitivement dit adieu aux places européennes en Ligue 1.

Le club olympien est passé tout proche de la correctionnelle. Pendant près d’une heure sur la pelouse de la Meinau, l’OL disait définitivement adieu au podium et même aux places européennes. Mais grâce à une égalisation de Karl Toko Ekambi sur le gong, Lyon reste en vie dans la course au Top 5. Dixièmes du championnat à sept journées de la fin, les Gones ont cinq points de retard sur Nice et dix sur Rennes pour le podium. Autant dire que la tâche s’annonce quand même difficile pour Lyon en cette fin de saison, surtout que le club rhodanien va mettre toutes ses forces en Europa League, et notamment face à West Ham en quart de finale retour de C3 jeudi prochain. Quoi qu’il en soit, Peter Bosz reste confiant par rapport à la conquête européenne, le grand objectif fixé par Jean-Michel Aulas.

« Avec cet état d'esprit, c'est possible »

« À mon avis oui, on s’en sort bien. Souvent, je n'étais pas content de la manière. Le début de match a été difficile, on a joué long trop vite. On a joué de mieux en mieux et on a dominé la deuxième période. Finalement, on mérite de marquer et les joueurs n'ont jamais arrêté de chercher l'égalisation. On était là pour gagner et cette saison, on fait trop de matchs nuls, mais aujourd'hui, j'ai vu une équipe qui essayait de marquer et de gagner jusqu'à la fin. Une qualification européenne encore possible ? Oui bien sûr, absolument. Six points de retard sur Strasbourg, c'est beaucoup, mais c'est toujours jouable. Avec cet état d'esprit, c'est possible. Il ne faut pas oublier qu'on a joué jeudi en Ligue Europa. C'est trop tôt pour dire quelque chose sur les trois joueurs blessés, à savoir Anthony Lopes, Houssem Aouar et Tanguy Ndombele. On verra lundi », a lancé, en conférence de presse, le coach de l’OL, qui voit donc du positif dans la situation actuelle alors que tous les supporters lyonnais broient du noir…