OL : Azmoun, le secret d'un mercato réussi

OL : Azmoun, le secret d'un mercato réussi

Icon Sport

L'OL est dans la dernière ligne droite sur le dossier Sardar Azmoun. L'Iranien est tout proche de rejoindre le club lyonnais mais est-ce que sa venue est une bonne idée ? Pour Anthony Clément, oui, ce transfert fera du bien à l'effectif lyonnais.

La capitale des Gaules frémit alors que le feuilleton Sardar Azmoun touche à sa fin. Depuis cet été, le nom du joueur iranien est sur les tablettes de l'OL. Le deal n'avait pu se faire lors du mercato estival mais ce n'est que partie remise. Cet hiver, les Gones jouent leurs dernières cartes sur ce dossier avant la fin du contrat d'Azmoun au Zenit en juin prochain qui compliquera beaucoup les possibilités lyonnaises. Certains peuvent se questionner sur la nécessité de ce transfert et surtout sur sa future réussite. Azmoun n'a connu que deux pays dans sa jeune carrière : l'Iran et la Russie. Saura t-il s'adapter à la Ligue 1 ?

Azmoun, une bonne recrue pour l'attaque lyonnaise

Anthony Clément, journaliste pour l'Equipe, a son idée sur la question. Interrogé dans l'Equipe de Greg sur la possible venue de l'attaquant iranien, il s'est montré réjoui par ce transfert. « Tout le monde ne connaît pas Azmoun mais tout le monde voit l’OL jouer et peut se dire que l’OL a besoin d’un numéro neuf. Quand on voit Dembélé jouer, Slimani jouer, on peut se dire que l’OL a un vrai besoin à ce niveau-là. Ils n’ont pas un bon niveau actuellement et sur la première partie de saison, il y a un vrai déficit. Cette équipe n’est pas capable de conclure ce qu’elle fait de bien, Azmoun est un bon profil, il correspond bien à cela », a t-il indiqué.

Cependant, Anthony Clément veut calmer l'enthousiasme des supporters lyonnais. Si le joueur correspond aux attentes lyonnaises, la mayonnaise va devoir prendre entre Azmoun et une équipe lyonnaise encore déficiente à d'autres postes. « Est-ce que ça peut suffire à relancer l’OL ? Comme vous l’avez dit, il a joué toute sa vie en Russie, l’adaptation en janvier c’est un peu tortueux. L’OL a besoin de lui très vite et on est pas certain que ça réussite tout de suite même si Peter Bosz le connaît très bien et saura le mettre en valeur je n’en doute pas […] Il y a d’autres déséquilibres dans cet effectif qui doivent aussi être palliés par ce mercato et Azmoun ne pourra pas faire tout tout seul », a t-il conclu. Car, le problème est bien là, l'OL voit en Azmoun le sauveur de sa saison mais l'Iranien ne pourra pas, seul, faire du 11e de Ligue 1 un futur qualifié en Ligue des Champions.