OL : Azmoun après Shaqiri, Lyon est chaud bouillant

OL : Azmoun après Shaqiri, Lyon est chaud bouillant

Icon Sport

Suite à l'officialisation du transfert de Xherdan Shaqiri, l’Olympique Lyonnais entend bien recruter un autre attaquant, comme Sardar Azmoun, en cette fin de mercato estival.

Dans une semaine, à savoir le 31 août à minuit, le marché des transferts fermera ses portes jusqu’en janvier prochain. D’ici là, de nombreuses choses vont se passer à l’OL. Puisque pour contenter Peter Bosz, toujours en quête de nouveaux joueurs, Juninho va recruter au moins deux éléments : un défenseur central et un autre attaquant. Après avoir déboursé 6 millions d’euros pour Xherdan Shaqiri, désormais sous contrat avec l’OL jusqu’en 2024, l’OL veut effectivement s’attacher les services d’un nouvel avant-centre. Et selon les informations de Foot Mercato, les Gones ne lâchent toujours pas Sardar Azmoun. 

Bosz ne lâche pas Azmoun

Priorité de Bosz depuis plusieurs semaines maintenant, l'international iranien discute bien avec la direction de l’OL : « Les contacts avec son entourage sont constants et l'OL devrait tenter une offensive d'ici la fin du mercato ». À 26 ans, le buteur n’a plus qu’un an de contrat au Zenit Saint Pétersbourg. Son prix est estimé autour des 10 ME, même si son club russe réclame 15 ME. Mais avec la fin du mercato qui approche, les exigences du Zenit vont probablement baisser, surtout si Azmoun fait des pieds et des mains pour rejoindre l’OL. En tout cas, pour tenter de financer ce nouveau recrutement offensif, Juninho va chercher à vendre les indésirables du groupe de Bosz, comme Diomandé, Thiago Mendes, Slimani ou Cherki. 

Azmoun, vraiment un besoin ?

Malgré tout, les supporters lyonnais peuvent quand même se poser des questions sur l’utilité de faire venir un attaquant axial comme Azmoun. Sachant que l’OL a déjà des joueurs comme Dembélé, Toko Ekamki ou Kadewere pour occuper le poste de numéro neuf. Alors que pendant ce temps-là, les Gones n’ont qu’un seul ailier en stock en la personne de Shaqiri… Quoi qu’il en soit, l’OL fait donc son maximum pour renforcer son effectif avant le mois de septembre, histoire de passer une saison un peu plus tranquille qu’à l’heure actuelle.