OL : Aulas voulait Laurent Blanc, Juninho a choisi Garcia

OL : Aulas voulait Laurent Blanc, Juninho a choisi Garcia

Photo Icon Sport

Le choix du successeur de Sylvinho a été rapide à Lyon, mais le président de l'OL et Juninho n'avaient pas le même avis pour Rudi Garcia.

Après avoir contribué à faire partir Bruno Genesio de l’Olympique Lyonnais, le tribunal des réseaux sociaux a accordé du crédit à Sylvinho, arrivé dans la foulée du retour de Juninho. Mais les résultats de l’entraîneur brésilien ont précipité son départ, Sylvinho semblant un peu perdu dans ses choix. Alors que du côté des supporters de l’OL on espérait un « grand nom », Jean-Michel Aulas et son directeur sportif ont recruté Rudi Garcia, une décision qui a fait exploser de rage une grande majorité des supporters lyonnais, lesquels sont persuadés que l’ancien coach de l’OM ne mérite pas cette place sur le banc rhodanien. Et même si l’OL est qualifié pour la finale de la Coupe de la Ligue et peut rêver d’un quart de finale de la Ligue des champions, les performances en Ligue 1 ont mis Rudi Garcia sous une pression permanente, encore maintenant.

Ce dimanche, évoquant le choix fait par l’Olympique Lyonnais de recruter Rudi Garcia plutôt qu'un autre, Gérard Houllier avoue que ce n’était pas le choix initial de Jean-Michel Aulas. « On a vu trois candidats dans l’urgence, il a choisi avec le président, qui avait un petit faible pour Laurent Blanc, mais Juni a plus accroché avec Rudi. À ce moment-là, on avait besoin d’un pompier, et il a senti que c’était lui », explique, dans Le Progrès, le proche conseiller du président de l’Olympique Lyonnais. Le directeur sportif de l'OL estimait en effet que l'ancien entraîneur de l'OM était le plus à même de ramener de la rigueur au sein d'un vestiaire qui s'était laissé aller. L'avenir dira si Jean-Michel Aulas a bien fait de céder à Juninho la décision finale.