OL : Aulas seul contre tous, il relance la polémique

OL : Aulas seul contre tous, il relance la polémique

Photo Icon Sport

Dans son édition du jour, L’Equipe a dévoilé le classement des « 30 personnalités qui font le foot français ». Jean-Michel Aulas figure à la 18e position.

A cette occasion, le journal francilien raconte le printemps mouvementé du président de l’Olympique Lyonnais, qui a défendu plusieurs scénarios au moment de l’arrêt des compétitions en raison du premier confinement. « Jean-Michel Aulas a continué d'occuper tous les fronts, quitte à se trouver très seul, voire le seul, quand il s'agissait de s'opposer à l'arrêt des compétitions, qui allaient reprendre partout ailleurs. Son premier argument (une saison blanche, qui aurait favorisé un OL alors privé de Coupe d'Europe) ne l'a pas servi ; les autres s'en sont servis, en revanche, pour décrédibiliser ses arguments suivants » peut-on lire dans l’article de Vincent Duluc.

Quelques lignes qui ont fait réagir le président de l’OL sur Twitter. « On aurait pu imaginer avec un peu + d’honnêteté que j’avais été l’1 d rares à avoir eu raison trop tôt, et d’avoir mené le combat contre ceux qui voulaient diriger pour mieux se qualifier » a tweeté le président de l’Olympique Lyonnais, dont ces quelques lignes visent très clairement des clubs tels que le PSG, Marseille ou Rennes, qui se sont volontiers contentés du classement au quotient plutôt que de se battre pour continuer et finir la saison 2019-2020. Un épisode douloureux pour Jean-Michel Aulas, 7e de Ligue 1 et absent des coupes d’Europe en raison de cet arrêt prématuré de la Ligue 1. Que le président lyonnais se console, il tient pour l’instant une merveilleuse revanche avec la première place du classement. Une position qui demeure toutefois fragile au vu de la concurrence colossal imposé par Lille, le PSG et l’OM.