OL : Aulas l'avoue, sans Europe le mercato sera violent

OL : Aulas l'avoue, sans Europe le mercato sera violent

Photo Icon Sport

Jean-Michel Aulas se bat pour reprendre la saison de L1, et le patron de l'Olympique Lyonnais espère surtout un ticket européen. Sinon le mercato sera compliqué.

C’est un combat permanent que le président de l’Olympique Lyonnais a lancé contre la Ligue de Football Professionnel depuis l’annonce par cette dernière que la saison 2019-2020 était terminée et donc que l’OL n’aura pas un ticket européen l’an prochain. Jean-Michel Aulas a porté la bataille sur le front juridique en lançant deux référés devant le tribunal administratif de Paris, mais selon différents juristes les espoirs de victoire sont minces pour Lyon face à une décision qui sera soutenue par un décret pris par le gouvernement. Si Jean-Michel Aulas est monté aussi puissamment au front dans ce dossier c’est qu’il connaît mieux que quiconque l’importance financière et sportive d’un ticket européen. A force d’avoir rappelé le nombre de coupes européennes jouées consécutivement par l’Olympique Lyonnais, le boss de l’OL sait ce que cela va lui coûter de ne pas les jouer.

Outre le coût financier colossal, c’est aussi au mercato que le club rhodanien va passer à la casserole. Car la perspective de jouer une coupe d’Europe, et surtout la Ligue des champions, à un an de l’Euro et à deux ans du Mondial, est un sacré atout que l’Olympique Lyonnais n’aura pas. Et Jean-Michel Aulas le reconnaît, cela va influencer des joueurs de l’OL et ceux qui voudraient venir. « Je vais tout faire pour garder les joueurs. Mais des joueurs programmés pour jouer les compétitions européennes peuvent avoir envie d’aller voir ailleurs parce qu’on nous prive de coupe d’Europe. Si on se sépare de joueurs, on va tout faire pour recruter des joueurs qui nous permettent à nouveau d’être en coupe d’Europe. Ou pour continuer d’y briller si on est qualifié », avoue, dans Le Progrès, Jean-Michel Aulas, qui n’a pas totalement abdiqué dans cette quête d’un ticket européen.