OL : Aulas « fait fausse route », Govou sans pitié

OL : Aulas « fait fausse route », Govou sans pitié

Photo Icon Sport

Les multiples prises de position du président de l'Olympique Lyonnais lui ont valu bien des critiques. Y compris de la part d'anciens joueurs de l'OL.

Jean-Michel Aulas n’en démord pas, la Ligue de Football Professionnel a pipé les dés en Ligue 1 en imposant une rapide fin de saison. Pour le président de l’Olympique Lyonnais, tout cela a été précipité. Et même si on peut effectivement se dire qu’il n’y avait pas urgence à prendre une décision radicale, la LFP n’a fait qu’appliquer les ordres du gouvernement, le Premier Ministre ayant sifflé en personne la fin du Championnat 2019-2020. Interrogé par Le Progrès, Sidney Govou estime que Jean-Michel Aulas se trompe de combat, et que même si la saison était allée à son terme la formation de Rudi Garcia ne méritait pas une place européenne compte tenu de ses prestations tout au long de la saison de Ligue 1.

Pour l’ancien attaquant de l’Olympique Lyonnais, désormais consultant pour Canal+, il est évident que si un club peut avoir d’énormes regrets c’est le LOSC et surtout pas l’OL. « Le foot, ça reste un truc d’État. Il y a une hiérarchie dans tout, qu’il faut respecter. En France, c’est l’État qui est en haut de cette hiérarchie, et la Ligue a décidé en fonction de ce que demandait justement l’État. Il n’y a certes pas de bonnes solutions. J’aurais aimé une reprise du championnat, pouvoir regarder des matchs, même à la télé. Mais le président Aulas fait fausse route en ne pensant qu’à lui-même. Ça dépasse le football. Je comprends son attitude, c’est un chef d’entreprise, mais de temps en temps, il faut penser à l’humain. Quant au classement, l’OL est quasiment à sa place, il faut arrêter de se mentir. En fonction de ce qu’on a vu sur le terrain, je ne pense pas que l’OL mérite mieux. Il restait dix matchs, et on sait que le classement n’est bien sûr jamais le même à la fin, je l’ai vécu. Je pense que le club qui devrait le plus râler, c’est Lille, qui avait les capacités de passer devant Rennes », a confié, dans le quotidien régional, un Sidney Govou, qui estime que le classement de l’Olympique Lyonnais est finalement révélateur de son vrai niveau.