OL : Aulas est perdu, Riolo demande son départ

OL : Aulas est perdu, Riolo demande son départ

Icon Sport

L'Olympique Lyonnais ne gagnera pas l'Europa League en 2022 et le risque est grand que l'OL ne soit pas européen la saison prochaine. Daniel Riolo estime que Jean-Michel Aulas n'est plus l'homme qu'il faut pour diriger le club.

« J’ai eu une vision, je pense que cette année va être la bonne année ». En lançant cette prophétie avant de recevoir West Ham au Groupama Stadium, Jean-Michel Aulas espérait probablement motiver les supporters lyonnais, mais compte tenu de l’humiliation vécue face au club anglais, le boomerang est revenu au visage du président de l’OL. Si JMA est habitué à se faire chatouiller sur Twitter, c’est sur RMC que Daniel Riolo, avec qui ses relations ne sont pas les plus apaisées du monde, a été le plus violent. Dans l’After Foot, le journaliste a clairement fait comprendre qu’il ne voyait pas comment Jean-Michel Aulas pouvait rester aux commandes de l’Olympique Lyonnais, Daniel Riolo confiant même que cette question se posait également dans les couloirs du Groupama Stadium, même si forcément personne n'osait le dire. L’heure est-elle arrivée pour qu’une révolution se produise à l’OL ? La réponse de Riolo est brutale.

Juninho le dernier parapluie d'Aulas à Lyon

« Tout se résume dans le regard perdu de Jean-Michel Aulas après le troisième but de West Ham, là il était vraiment perdu. Et forcément tu repenses à sa phrase sur sa vision, et tu lui dis d’aller chez l’ophtalmo. Tout se résume dans ces errances au niveau de l’analyse, tout simplement. Cela fait maintenant plusieurs années que je le dis, Jean-Michel Aulas n’arrive plus à gérer son club et c’est un problème. En plus à Lyon, il y a beaucoup de gens qui le savent, mais qui évidemment ils n’osent pas le dire. Moi comme d’habitude je dis les choses que je sais. Il y a trois semaines quand il a commencé à dire que c’est Juninho qui avait contribué à pourrir la saison, j’ai compris que ça puait, qu’il cherchait déjà des parapluies et c’était mauvais signe », a expliqué Daniel Riolo, lequel va probablement faire réagir le président de l’Olympique Lyonnais.