OL : Aulas accusé dans le dossier Payet

OL : Aulas accusé dans le dossier Payet

Icon Sport

Une semaine après le grave incident d'OL-OM, on ne sait pas si Dimitri Payet jouera le match entre Marseille et Troyes dimanche au Vélodrome. Et Jean-Michel Aulas est pointé du doigt.

Il faudra attendre le 8 décembre prochain pour savoir ce que la commission de discipline de la Ligue de Football Professionnel décidera suite au match entre l’Olympique Lyonnais et l’Olympique de Marseille, la rencontre ayant été stoppée après quelques minutes suite au jet d’une bouteille sur Dimitri Payet. Si du côté de l’OL, on veut tourner la page et on l’a déjà fait en décrochant une probante victoire en Europa League, les regards vont également se tourner vers Dimitri Payet, dont on ne sait pas s’il sera titulaire face à Troyes. Si physiquement le joueur réunionnais a repris normalement l’entraînement, c’est plutôt sur le plan mental que les choses ne seront peut-être pas aussi simples. Face à la police, Payet a reconnu que désormais il n’était pas serein au moment de tirer des corners et nombreux sont ceux qui pensent que le footballeur marseillais doit gérer cette haine presque ordinaire à son encontre dans les stades. Et c’est pour cela que le président de l’Olympique Lyonnais est pointé du doigt.

Aulas a oublié les chants injurieux contre Payet

Expert en science des comportements sportifs, Olivier Brochart estime que Jean-Michel Aulas n’a pas eu une bonne communication sur ce sujet et que le patron de l’OL est visiblement à côté de la plaque. « Jean-Michel Aulas a commis une grave erreur en disant que c'était un acte isolé. Entendre « Payet enc ... » pendant dix minutes, ça conduit à jeter une bouteille, l'effet de foule joue. Il a besoin de tuteurs de résilience (des proches, sa famille, ses partenaires, les médecins du club ... ) pour renouer avec son présent. Il en a tellement connu, pris tant de coups, qu'il va s'en relever. Aller tirer les corners sera une thérapie et il va y retourner. Plus vite il va revenir, mieux ça va aller », explique l’expert, qui pense cependant que le joueur de l’Olympique de Marseille a tout intérêt à reprendre rapidement le chemin de la compétition afin de tourner la page, en espérant seulement que lors des déplacements de l’OM il ne soit désormais pas systématiquement ciblé.