OL : Aulas a des idées colossales pour baisser les salaires

OL : Aulas a des idées colossales pour baisser les salaires

Jean-Michel Aulas estime que les joueurs de l'Olympique Lyonnais devront accepter une baisse des salaires. Et le boss de l'OL a des idées de deal.

C’est une évidence, que l’on aime ou pas Jean-Michel Aulas, le président de l’Olympique Lyonnais a toujours des idées originales et qui sont souvent judicieuses. On ne reviendra pas sur la réalisation du Groupama Stadium et tout ce qui gravite tout, mais c’est cette fois dans le dossier de la baisse des salaires des footballeurs de l’OL que JMA a une idée afin de ne pas les léser. Conscient qu’il demandait un effort à ses joueurs, et que ces derniers n’avaient aucune obligation de l’accepter, le président du club rhodanien a expliqué ce mercredi lors d’une conférence téléphonique qu’il était prêt à mettre OL Groupe dans la balance. Pour cela, Jean-Michel Aulas va soumettre une proposition aux joueurs dont il a dévoilé les grandes lignes.

« J’ai rencontré les joueurs dernièrement, je pense que je peux le dévoiler même si je ne leur ai pas demandé. J’ai proposé quelque chose de très modulable en intervenant sur la réduction au-dessus d’un salaire minimum. La barre de 50.000 euros est confortable. Et baisse significative de 25% au-dessus de cette barre. Ce qui veut dire que ce sont les plus gros salaires qui sont les plus impactés en valeur absolue et que les jeunes qui ont moins de rémunérations ne seront pas impactés. C’est une mesure très difficile à mettre en place, a reconnu Jean-Michel Aulas, avant de préciser une autre offre cette fois beaucoup plus révolutionnaire. Le club étant coté en bourse, on imagine que l’action va rebondir très vite dès que la pandémie sera passée. On a l’intention de proposer aux joueurs, avec le système de primes, d’acquérir des actions en fonction des économies de salaires et ainsi largement récupérer si le rebond est important. Ils pourront largement compenser l'investissement qu'ils font en acceptant de diminuer leur rémunération, avec cette vision de rebond. Cela demande de l'organisation et des autorisations que nous n'avons pas complètement. Cela serait une forme de solidarité entre le sportif et l’économie. » En gros, un joueur qui acceptera de baisser son salaire, pourra être « dédommagé » en action d’OL Groupe, sachant que ce mercredi une action vaut 2 euros alors qu'elle valait 3 euros il y a un an avant le début de l'épidémie de Covid.