OL : Anthony Martial plan B si Azmoun ne vient pas

OL : Anthony Martial plan B si Azmoun ne vient pas

Icon Sport

Le dossier Sardar Azmoun traîne en longueur et du côté de l'Olympique Lyonnais on ne veut pas se rater lors de ce mercato. Un autre attaquant pourrait faire son grand retour à l'OL.

Jean-Michel Aulas et Vincent Ponsot espèrent toujours faire plaisir à Peter Bosz en recrutant Sardar Azmoun lors de ce mercato, mais force est de constater que le Zénith Saint-Pétersbourg n’aide pas l’Olympique Lyonnais en laissant traîner les choses, ce qui a notamment permis à la Juventus de se positionner dans le dossier de l’attaquant iranien. L’OL a encore deux semaines pour finaliser l’opération, mais afin de ne pas se retrouver pris au piège du club russe, Lyon aurait déjà avancé sur une autre piste déjà évoquée il y a quelques semaines. Cette piste mène à un joueur qui connaît ben le club rhodanien, puisqu’il s’agit d’Anthony Martial. Formé à l’Olympique Lyonnais, l’attaquant avait quitté l’OL lors du mercato estival 2013 pour s’engager avec Monaco moyennant 5 millions d’euros. Deux ans plus tard, Anthony Martial s’engageait pour Manchester United en échange de 60 millions d’euros, somme sur laquelle Lyon avait empoché un petit pourcentage. Huit ans plus tard, Anthony Martial pourrait donc débarquer au Groupama Stadium.

Anthony Martial en plein divorce avec Manchester United

Cette thèse est développée par Ekrem Konur, spécialiste du mercato, lequel affirme qu’Anthony Martial est bien un potentiel renfort si la venue de Sardar Azmoun ne se fait pas. Il est vrai que la situation de l’attaquant français de Manchester United s’est considérablement dégradée ce week-end. Absent contre Aston Villa, Anthony Martial aurait refusé de faire le déplacement avec les Red Devils à Birmingham selon les propres mots de Ralf Rangnick, l’entraîneur de Manchester United. Mécontent des propos de son coach, Martial a riposté via Instagram en indiquant que jamais il n’avait refusé de porter le maillot mancunien et que son absence face à Aston Villa n’était pas du tout lié à un refus de sa part, mais juste une décision du nouveau technicien allemand de Manchester. Un choix qui intervient au moment où le joueur tricolore a du mal à retrouver une place dans le onze de départ.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Anthony Martial (@martial_9)

A deux ans et demi de la fin de son contrat avec Manchester United, Anthony Martial serait mieux qu'un plan pour l'Olympique Lyonnais, mais il y a quand même un souci majeur. En Premier League, l'attaquant de 26 ans a un salaire monstrueux (8 millions d'euros net par an), et cela coince. Car le FC Séville s'est récemment pointé du côté d'Old Trafford pour connaître les conditions d'un prêt du joueur français, et les responsables mancuniens n'ont pas mis longtemps pour faire comprendre au club espagnol qu'il ne fallait pas compter sur une prise en charge partielle du salaire d'Anthony Martial. On imagine que pour l'OL la réponse sera la même.