OL : Anthony Lopes accusé, l'ombre du mercato revient

OL : Anthony Lopes accusé, l'ombre du mercato revient

Icon Sport

L'Olympique Lyonnais a débuté sa saison par une victoire contre l'AC Ajaccio, mais Peter Bosz n'a probablement pas été rassuré par la faute qui a valu à Anthony Lopes d'être expulsé. Dès la première journée de Ligue 1, le gardien de but est retombé dans ses travers.

Après une saison 2021-2022 durant laquelle il a semblé avoir effacé ses vieux démons, et après avoir prolongé son contrat avec l’OL, Anthony Lopes pouvait entamer sereinement le championnat. D’autant plus que cet été aucune rumeur sur la possible signature d’un gardien de but n’a circulé à l’inverse de l’an dernier lorsque Peter Bosz avait souhaité recruter André Onana. Mais après seulement 27 minutes, contre Ajaccio, le gardien de but international portugais s’est mis tout seul en galère dans une sortie aérienne contre El Idrissy, ce qui lui a valu une expulsion logique et un penalty pour Ajaccio. En l’espace de quelques secondes, on a revu le Lopes totalement incapable de gérer ses gestes et cela a évidemment remis un coup de pression sur le gardien de but de 31 ans. Au point même que certains se demandent si cela ne va pas finir par coûter cher.

Anthony Lopes trop fébrile ? Peter Bosz pourrait craquer

Au micro de RMC, Walid Acherchour a ouvert le débat sur l’impact de cette expulsion d’Anthony Lopes et sur les vieux fantômes lyonnais qui se sont réveillés d’un seul coup contre Ajaccio. « Encore une fois, c’est problématique pour l’Olympique Lyonnais. Là c’est anecdotique, car il y a la victoire au bout, mais c’est quand même à la 30e minute et il y a penalty, il doit faire les + et les - des sorties. Là, l’OL mène 2-0, le début de match est parfait avec le retour de Lacazette, et même si sur l’action marque, OK ça fait 2-1 mais à 11 contre 11. Là, il fait une sortie kamikaze. L’an dernier, il y avait la menace Onana qui planait et après le match contre Ajaccio ça relance des ondes négatives sur l’Olympique Lyonnais, ça ne dissipe pas les doutes et les débats », fait remarquer le consultant. En attendant, Peter Bosz doit compter sur Rémy Riou, qui a joué à cette occasion son tout premier match sous le maillot de l’OL, lui qui est né à Lyon et a pris sa première licence dans ce club.