OL : A Lyon, des supporters se déchaînent contre Aulas

OL : A Lyon, des supporters se déchaînent contre Aulas

Photo Icon Sport

Dimanche après-midi, l’Olympique Lyonnais a livré une bien triste performance, à domicile contre le Racing Club de Strasbourg (1-1).

Loin d’être dominateur, l’OL était tout proche de s’incliner dans les dernières minutes. A sept points du podium mais désormais à 18 points de Marseille, le club rhodanien vit une saison décidément très délicate en Ligue 1. Mais du côté de Jean-Michel Aulas, on refuse de sombrer dans le catastrophisme, tout du moins publiquement. La preuve, le président de l’OL a (encore) pris la parole sur son compte Twitter afin de dédramatiser la situation. « Certes, match nul contre le sixième du championnat qui est sur une spirale positive. OL : 12e match d’affilé tous les 4 jours. Et en fait, on reprend 1 point à Rennes et à Lille. L’OM, que l’on vient d’éliminer en Coupe de France, sera surement 2e et qualifié en Ligue des Champions » a publié Jean-Michel Aulas.

Un tweet qui a provoqué la furie des supporters de l’Olympique Lyonnais, aussi bien exaspérés par le jeu proposé par l’équipe de Rudi Garcia, que par la communication de plus en plus contestée de Jean-Michel Aulas. « Récupérer l’ancien coach de l’équipe qui se retrouve 18 pts devant quelques mois plus tard, c’est très fort. Un peu de silence, c’est déjà assez ridicule », « Ooooh bah ça va alors tout vas bien, j'ai eu peur à un moment donné j'ai cru qu'on était 11e de L1 tout en étant le 2nd budget du championnat. Mais ouf ça va, vous me rassurez, pendant 2sec j'ai cru qu'on faisait une saison de merde », « Vous êtes ridicule, vous défendez l'indéfendable et jouez avec la patience des supporters. Ne faites pas l'étonné quand ça se retournera contre vous » ou encore « Et sinon vous attendez quoi pour prendre un coach à la hauteur du budget du club ? Les résultats actuels de l'OM comparés aux notres prouvent que c'est essentiel » pouvait-on lire en dessous du tweet de Jean-Michel Aulas de la part des supporters de l’OL, dont la patience est visiblement toute proche d’atteindre ses limites.