OL : 84 ME sur la table, mercato très chaud à Lyon

OL : 84 ME sur la table, mercato très chaud à Lyon

Des investissements énormes qui sont pour le moment des flops, l’OL est attendu au tournant au mercato cet été. 

A deux mois de la fin de la saison, impossible de savoir quel sera le classement final en tête du championnat. Aucune équipe n’est certaine d’assurer sa place sur le podium, synonyme de Ligue des Champions. Seule certitude, l’Olympique Lyonnais, qui avait totalement raté sa demi-saison en 2019-2020, payant cela avec une absence des coupes européennes, va retrouver une place digne de son rang. De nombreux joueurs avaient payé au prix fort la privation de Coupe d’Europe, avec notamment des départs express pendant l’été. Résultat, l’OL avait abusé des prêts, ce qui permettait d’alléger l’effectif et la masse salariale également. Mais au mois de juin, il va y avoir du retour de gala dans l’effectif lyonnais, et Le Progrès s’est penché sur ce phénomène qu’il faudra savoir gérer. En effet, six joueurs vont retrouver le Rhône, et ce ne sont clairement pas des seconds couteaux en ce qui concerne l’investissement réalisé par l’OL pour les faire venir. 

On retrouve en effet Joachim Andersen (Fulham), Jeff Reine-Adelaïde (Nice), Moussa Dembélé (Atlético Madrid), Jean Lucas (Brest), Camilo (Cuiba) et Youssouf Koné (Elche). Des joueurs qui totalisent à eux six un investissement de 84 ME pour les faire signer à l’OL. Autant dire que, si la valeur des joueurs qui ne sont pas exposés baisse inévitablement, aucune option ne devrait être levée. Seul Reine-Adelaïde et Dembélé en avaient une, et ni Nice, ni l’Atlético ne l’envisagent une seule seconde. A Jean-Michel Aulas et Juninho de jouer serré dans ces dossiers où les investissements massifs, puisqu’on retrouve deux des trois plus gros transferts de l’OL parmi ces joueurs, devront être rentabilisés un maximum. Surtout à l’heure où les pertes sont inévitables dans tous les clubs français, et l’Olympique Lyonnais n’échappe bien évidemment pas à la règle.