OL : 8 minutes dans la saison, Bradley Barcola est indispensable

OL : 8 minutes dans la saison, Bradley Barcola est indispensable

Icon Sport

Inactif depuis le début du mercato hivernal, l’OL a été sollicité par Clermont pour le prêt de son jeune attaquant Bradley Barcola.

A la recherche d’un attaquant cet hiver, Clermont a sollicité l’Olympique Lyonnais pour le prêt de Bradley Barcola, selon les informations de L’Equipe. Le promu souhaitait obtenir le renfort de l’attaquant de l’OL pour les six prochains mois et avait bon espoir de boucler le dossier assez vite. Mais à la surprise des dirigeants clermontois, l’Olympique Lyonnais a refusé la demande de Clermont. En effet, le club rhodanien a signifié à l’actuel 16e de Ligue 1 qu’il comptait sur Bradley Barcola en cette période trouble où trois attaquants lyonnais sont partis défendre les couleurs de leurs sélections respectives à la Coupe d’Afrique des Nations : Karl Toko-Ekambi (Cameroun), Islam Slimani (Algérie) et Tino Kadewere (Zimbabwe).

Clermont voulait un prêt de Barcola

Massivement utilisé par Peter Bosz lors des matchs amicaux de pré-saison, Bradley Barcola n’a pas bénéficié d’un temps de jeu très important depuis le début de la saison. Et pour cause, il ne totalise que huit petites minutes contre le Sparta Prague en Ligue Europa le 4 novembre dernier. Il avait d’ailleurs délivré une passe décisive juste après son entrée en jeu, ce qui n’a cependant pas incité Peter Bosz à lui offrir davantage de temps de jeu. C’est précisément car il est peu utilisé en match officiel avec l’OL que Clermont avait bon espoir de récupérer l’espoir lyonnais de 19 ans durant ce mercato hivernal. En vain, l’Olympique Lyonnais n’ayant pas l’intention de se mettre en difficulté tout seul avec les départs à la CAN de Slimani, Kadewere et Toko-Ekambi. Dans le secteur offensif, en l’absence des trois attaquants précédemment cités, Peter Bosz s’est appuyé face au PSG et à Troyes sur un trio offensif composé de Paqueta à droite, Aouar à gauche et Dembélé dans l’axe.